fbpx
Comment pardonner quelqu’un ?

Comment pardonner quelqu’un ?

comment pardonner quelqu'un

Pardonner peut être parfois compliqué en fonction des circonstances. Quelqu’un vous a fait du mal et vous ne vous sentez clairement pas bien. Il est probable que vous ressentiez de la colère, de la tristesse, de la haine, etc.

Dans cet article nous allons voir comment faire face à cette / ces situation(s) qui arrivent ou arriveront dans notre vie. Nous allons voir concrètement pourquoi pardonner et comment le faire. Rentrons dès à présent dans le vif du sujet.

Pourquoi et comment pardonner

Lorsque l’on pardonne ce n’est pas pour la personne qui nous a selon nous à un moment donné causé du tort. On pardonne avant tout pour soi-même. Le pardon est un cadeau que l’on offre à soi-même et qui va permettre de se libérer. Comme si vous aviez un boulet attaché au pied et que d’un coup vous ne l’aviez plus et  pouviez marcher sereinement.

Quand vous ressentez cette émotion-là envers cette personne à ce moment précis, vous vous focalisez sur le passé. Or le passé est passé nous sommes dans l’instant présent.

Etre dans votre tête en train de ressasser en plus de vous gâcher le moment présent va avoir un effet sur l’avenir car celui-ci est le fruit de nos pensées. Avoir de la rancune de la haine envers quelqu’un ne va vous procurer que du mal être.

Attention pardonner ne veut pas dire oublier. Vous pouvez pardonner à quelqu’un tout en vous souvenant ce qu’il vous a fait. Simplement vous ne lui en tenez plus rigueur et vous ne remettez pas cela sur le tapis si vous reparlez à cette personne. Car si c’est le cas c’est que vous ne lui avez pas pardonné.

Il existe des personnes qui gardent en elles des émotions qu’elles n’expriment pas. En plus de noircir leur quotidien cela peut créer des maux physiques graves, comme des cancers. C’est pour cela qu’il est nécessaire de se laver de ces choses-là.

Aussi, n’avez-vous jamais commis d’erreurs ? Etes-vous un être parfait ? Nous sommes tous humains, si vous commettez des fautes les autres aussi.

Pourquoi et comment pardonner (suite)

Est-ce que la personne qui vous a fait cette chose ou qui ne l’a pas fait est tellement importante qu’elle mérite là maintenant votre espace mental ?

Pourquoi la mettez-vous au-devant de la scène alors qu’elle vous a blessé ? Cette place-là n’est-elle pas destinée aux personnes qui vous sont chères ?

Si vous ressentez ce que vous ressentez là maintenant c’est probablement que vous gardez en vous des non-dits. Vous ne vous exprimez pas et donc cela génère cette émotion qui vous fait souffrir.

Forcément suivant l’ampleur pour vous de ce qu’il s’est passé cela pourra prendre plus ou moins de temps pour pardonner et ou reparler à cette personne-là.

Pardonner ce n’est pas être faible et se laisser marcher dessus bien au contraire. Cela montre notre capacité à rebondir malgré les événements de la vie.

Derrière toute situation à priori négative il y a quelque chose de positif, même si cela semble très difficile à accepter lorsque l’on est sous le coup de l’émotion.

Si vous revoyez la personne

Si vous revoyez la personne. L’idée sera de vous calmer, de prendre et reprendre connaissance des informations ci-dessus puis d’effectuer un travail sur vous.

Si vous revoyez cette personne l’idée est d’avoir une conversation constructive et non pas de provoquer une dispute. Préparez ce que vous souhaitez dire à cette personne.

Une fois au rendez-vous exprimez-vous en décrivant ce que vous avez ressenti non pas en accusant l’autre. Réfléchissez avant de parler.

Ecouter également la version de l’autre personne ce n’est pas un monologue que vous allez faire. Laissez cette personne s’exprimer. Même si vous sentez l’envie d’intervenir à un moment donné ne dites rien et laissez terminer la personne.

Essayez vraiment de comprendre son point de vue. Vous aurez le temps ensuite de demander des précisions.

On peut tous faire une erreur, si cela s’est déjà produit… A vous de voir.

Si c’est la première fois reprenez petit à petit, il est normal d’avoir besoin de temps pour que cela redevienne comme avant.

Conclusion

On ne doit pas vous forcer à pardonner c’est vous qui devez faire ce choix, c’est important.

Aussi pour évacuer ce que vous ressentez vous pouvez faire une activité celle de votre choix, cela vous permettra de ne penser à rien de faire le vide.

Surtout ne partagez pas cet article cela pourrait aider certaines personnes ;-).

Devenez le pilote de votre vie.

Aurelien

Crédits photo : bearfotos – fr.freepik.com

Comment résister à la pression sociale ?

Comment résister à la pression sociale ?

Comment résister à la pression sociale

Comment résister à la pression sociale. En voilà une belle promesse et comment faire concrètement surtout. Déjà il sera important de définir ce qu’est la pression sociale pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce terme. Puis nous verrons des exemples concrets de pression sociale que l’on peut rencontrer au quotidien. Enfin nous verrons comment y faire face et s’en libérer. On commence dès à présent par la définition de la pression sociale.

La pression sociale c’est quoi ?

« L’influence sociale ou la pression sociale est l’influence exercée par un individu ou un groupe sur chacun de ses membres dont le résultat est d’imposer des normes dominantes en matière d’attitude et de comportement. »

Wikipédia

C’est plutôt bien résumé et de manière plus familière c’est lorsqu’on essaye de vous convaincre de faire quelque chose que vous n’avez pas envie de faire. Quelque chose qui est contre notre volonté.

Exemple de situations avec pression sociale

La pression sociale est un domaine qui m’a souvent fait pâlir et avoir les mains moites mais ça c’était avant. Je vais vous illustrer des cas de pression sociale que vous pourrez retrouver dans votre vie de tous les jours :

  • Vous êtes en soirée vous avez décidé de ne pas boire mais de vous amuser quand même (ce n’est pas incompatible) et le groupe vous pousse à boire.
  • Vous allez manger avec des ami(e)s et vous vous êtes depuis peu mis à faire attention car vous voulez avoir les abdos cet été. Et à table au restaurant tout le monde commande un plat ultra riche comme une raclette et termine avec un moelleux au chocolat bien fondant, alors que vous voulez commander seulement une salade Caesar.
  • Vous êtes en soirée, les 80-90% fument et vous propose une cigarette alors que vous ne fumez pas, et insiste pour que vous essayez.
  • Dans votre cercle d’ami(e)s tout le monde veut partir dans CE pays mais vous n’êtes pas intéressé et ils tentent de vous convaincre.
  • Vous êtes en soirée avec des ami(e)s en couple et vous êtes célibataire et ils / elles vous demandent ou vous en êtes et quand est-ce que vous allez vous caser.

Je pense que désormais vous avez une image bien claire de ce qu’est la pression sociale, nous allons voir maintenant comment faire pour y résister.

Résister à la pression sociale

En réalité il est complexe de résister à la pression sociale quand on s’impose quelque chose.

Exemple « je ne mange plus gras car je veux perdre du poids ». « Je ne bois plus pour développer ma confiance en moi, etc. ». Céder à la pression sociale dans ces cas-là reviendrait à mettre un tronc d’arbre sur la belle route que nous avons construite.

En réalité vous voulez suivre votre ou vos engagements et les autres vous poussent à mettre cela en stand bye. Dans ce cas affirmez pourquoi vous le faites et tenez-vous en à votre objectif. Si vous rendez cela clair aux yeux des autres plus raison de vous attaquer là-dessus car vous assumez. De plus si vous respectez vous engagement vous serez d’autant plus respecté par ces personnes-là. Osez-vous affirmer, vous avez tout à y gagner.

Si vous ne vous êtes pas fixés un objectif particulier et que la pression sociale opère exemple cas où tous vos ami(e)s sont en couple et vous demande ou vous en êtes. Dans ce cas -là dites que vous n’en ressentez pas l’envie, là de suite mais que ça viendra sûrement par la suite. Ecoutez votre ressenti ce qui est bon pour vous, ne faites pas cela pour faire comme les autres. Qu’est-ce qui vous importe, vous faire plaisir ou faire plaisir aux autres ?

Résister à la pression sociale (suite)

L’idée ce n’est pas d’être tout le temps contre les autres qui vous entourent. D’ailleurs si c’est le cas c’est probablement que vous n’êtes pas avec des personnes qui vous correspondent. Si c’est le cas il sera intéressant de rencontrer des personnes qui vous ressemblent plus.

La meilleure manière de résister à la pression sociale c’est de la confronter et de passer à l’action. Comment voulez-vous être fort au ping- pong si vous ne vous entrainez jamais ? Il en est de même ici. Comme la dit une personne inconnue «  La meilleure défense c’est l’attaque ».

Dites que votre jeu c’est de résister à cela (chose en question) et certains laisseront tomber. D’autres essayeront d’autant plus, mais étant donné que c’est un jeu cela sera fun et vous n’aurez pas de pression.

Conclusion

J’espère que cet article vous aura permis de comprendre vraiment ce qu’était la pression sociale. D’identifier des cas dans votre vie ou vous l’avez subit et désormais d’avoir quelques clefs pour mieux la gérer  et d’en être plus détachée.

Partagez cet article à la personne de votre choix.

Devenez de pilote de votre vie, passez à l’action.

Aurélien.

Crédit image : fr.freepik.com

Comment convaincre une personne ?

Comment convaincre une personne ?

Comment convaincre une personne

Je viens de terminer un livre best-seller dans le domaine de l’influence et de la persuasion. Comme c’est un sujet qui vous intéresse j’ai décidé de vous expliquer cela en détail. Pour vous permettre d’en retirer quelque chose tout en ayant un côté ludique je vais illustrer au travers de cet article un cas de persuasion / influence que j’ai subi lorsque j’étais à l’île Maurice sur une plage avec mes parents. Je vais vous raconter l’histoire puis vous expliquer les différentes techniques employées. De ce fait vous saurez ce qui fonctionne pour convaincre quelqu’un.

Bien sûr, il existe une multitude de manières de convaincre quelqu’un. Nous allons voir ici quelques-unes de façon détaillée.

Comment on m’a convaincu de manière subtile – Convaincre partie 1

L’histoire se passe à l’île Maurice en avril 2017, sur la plage de Flic en flac à l’ouest de l’île.

Mes parents étaient venus me rendre visite pour mon anniversaire et aussi car cela faisait plus d’un an que nous ne nous étions pas vu. L’atmosphère était chargée en bonnes émotions.

Nous étions donc sur cette belle plage de sable fin avec pour horizon l’océan à perte de vue. Le soleil commençait à chauffer légèrement sur notre peau et on entendait les rires d’un enfant qui était à côté et qui faisait un château de sable. En même temps que l’on ressentait le bon air marin Il y avait une légère odeur de fruits coupés agrémentés de tamarin que je venais d’acheter dans une baraque non loin de là. Le moment était magique.

Puis tout à coup, un vendeur de bracelets et de colliers surgit de nulle part. Il se présente et nous propose ce qu’il a à vendre. Nous lui disons donc que c’est fort aimable mais que nous  ne sommes pas intéressés. De ce fait il se rapproche et nous dit que nous avons un accent français et nous demande d’où nous sommes. Nous lui répondons et   il nous raconte que sa sœur est en France vers Montpellier et qu’il aimerait bien aller lui rendre visite. Nous échangeons un peu puis il nous dit que nous sommes  sympathiques et que c’est appréciable car il se fait rejeter une partie de la journée.

Comment on m’a convaincu de manière subtile – Convaincre partie 2


Il s’accroupit près de nous et nous discutons de nos vacances et de ce que nous allons voir, il nous conseille sur des visites à faire…

En parallèle de cela nous lui disons que nous allons aller à Rodrigues (île proche) quelques jours et les dates semblent coïncider avec les siennes. Il nous dit qu’il serait possible de s’y voir et de pêcher ensemble. Puis il nous donne son numéro de téléphone.

Nous discutons encore un peu puis à un moment donné il sort de sa poche un collier et nous dit qu’il a quelque chose à nous montrer. Il prend un briquet et le met sous une des pierres du bracelet et nous explique qu’étant donné que c’est une certaine pierre sous-marine celle-ci ne se déforme pas à la chaleur. Pour être franc je ne me souviens pas de l’histoire mais nous étions captivés. Puis il nous dit qu’il en a d’autres avec différentes pierres et nous explique les différences.

Il nous demande de deviner lequel des colliers qu’il nous présente est le plus cher. Nous en choisissons un et il nous dit qu’effectivement c’est le cas. Il nous montre le moins cher et nous dit son prix. Puis il me propose d’en choisir un de mon choix et de lui donner ce que nous avons envie de lui donner.

Ici nous avions passé un bon moment, le cadre des retrouvailles et de l’anniversaire était dans l’air. Je vais donc chercher dans la voiture garée non loin de là de l’argent afin de lui donner une somme pour le plus beau collier. Je lui donnerai 1200 roupies mauriciennes soit l’équivalent de 30 euros. Nous échangeons encore cinq minutes puis il part tout en nous disant de le contacter lorsque l’on se rendrait dans quelques jours à l’île Rodrigues.

En se promenant un ou deux jours après dans le marché de Grand baie (nord de l’île) nous tombons sur une boutique où il y avait une multitude de bracelets et de colliers en vente. Nous voyons donc le prix du collier en question, le prix était de 380 roupies soit même pas 10 euros. Nous en parlons avec la vendeuse qui nous dit que nous nous sommes fait arnaquer et que c’est très fréquent.

Les leçons – Convaincre Partie 1

Le vendeur a utilisé un nombre très important de leviers pour nous influencer et nous convaincre de lui acheter son collier à prix élevé, voyons cela.

Tout d’abord il tente une approche directe de vente qui ne fonctionne pas. Il utilise donc la supposition pour obtenir des informations sur nous et avoir par la suite matière pour rebondir et échanger. Il utilise donc le levier de la sympathie dans un premier temps tout en créant un point commun « sa sœur vit dans le sud de la France ». Les points communs permettent de connecter les personnes entre eux.

Il réutilise le capital sympathie en disant que nous sommes sympathiques et que cela change des personnes qu’il voit en général. Ce qu’il dira est très puissant. D’une il nous fait un compliment de deux on se sent spécial de trois on a envie d’être cohérent (c’est humain) et donc de coller à la définition de quelqu’un de sympathique. On va donc être sympathique avec lui.

En s’accroupissant à notre niveau il se met au même niveau que nous afin de créer plus de lien.

En nous conseillant des activités à faire il utilise de manière détournée la règle de la réciprocité. Quand quelqu’un nous donne quelque chose on souhaite lui rendre même si l’on en n’est pas conscient.

Les leçons – Convaincre Partie 2

Il nous propose de se revoir dans une autre île et d’aller pêcher avec lui, c’est hypothétique mais c’est semblable, il crée de la réciprocité et un important capital de sympathie qui est un levier d’influence aussi. En parallèle de cela il réutilisera la technique des points communs car il ira au même endroit dans la même période que nous.

En nous montrant l’expérience avec le briquet il nous amuse, il amène doucement la vente. Ensuite il nous donne le prix le plus bas des colliers qu’il a (500 roupies). Il ancre un prix élevé finalement pour son produit le moins cher (car on ne savait pas le prix au moment donné). Ensuite étant donné que l’on est sympathique il nous propose un collier en échange du prix que l’on souhaite lui donner. Etant donné qu’il nous a ancré (500 roupies le collier le moins cher) puis qu’il a été fort sympathique et nous a même promis une partie de pêche on ne va pas lui donner 100 roupies pour le plus beau collier. C’est ainsi que que je donnerai 1200 roupies pour un collier d’une valeur d’environ 400 roupies.

Ce vendeur avait un talent certain dans l’art de convaincre. C’est à ce jour le meilleur vendeur que j’ai pu observer.

Conclusion

J’espère que cet article sous une forme un peu atypique vous a intéressé. Si c’est le cas dites-moi le et partagez l’article à au moins deux personnes.

Si vous souhaitez d’autres articles comme celui-ci ou traitant du même sujet dites le moi également.

Devenez le Pilote de votre vie,

Aurelien.

Crédit image : Affaires vecteur créé par dooder – fr.freepik.com

Coach de vie / développement personnel, pourquoi ?

Coach de vie / développement personnel, pourquoi ?

Coach de vie pourquoi

C’est une bonne question, je vous l’accorde, « pourquoi avoir un coach de vie ? ». A l’heure actuelle le nombre de coach ne cesse de croître sur une multitude de domaines (sport, prise de parole, nutrition, etc.). De ce fait certaines personnes n’aiment pas employer le terme de « coach » car il permet d’englober un peu tout et n’importe quoi. Avec l’expansion des réseaux sociaux et autres, un certain nombre de personnes s’autoproclament « coach de vie », « coach de développement personnel » et n’ont suivie aucune formation particulière, soyez vigilant.

Aujourd’hui nous allons aborder en profondeur le sujet « pourquoi solliciter un coach de vie / développement personnel ».

Coach de vie / développement personnel

Il faut savoir qu’un coach de vie ne vous donnera pas de solutions. C’est vous qui avez les solutions en vous. Le coach sera là pour vous questionner, vous faire réfléchir. Voir les événements sous un autre angle et c’est grâce à cela que vous trouverez VOS solutions.

Vous l’aurez compris un coach ce n’est pas quelqu’un à qui on parle pendant une heure non-stop.

Les 3 facteurs pour qu’un coaching aboutisse à mon sens sont :

  • Que le client souhaite évoluer et soit prêt à se remettre en question ;
  • Qu’il soit convaincu des bénéfices du coaching ;
  • Qu’il vienne avec une ou des demandes spécifiques.

Aussi un coach de vie / développement personnel ne travaillera pas sur le passé. Il partira donc du présent et travaillera sur le moment présent et sur l’avenir. Une séance durera en moyenne entre 45 minutes et une heure.

Parfois certaines personnes pensent à aller voir un coach lorsqu’elles sont complètement au fond du gouffre (selon elles). N’attendez pas que votre situation empire avant de vous faire accompagner 😉.

Aussi, ce n’est pas qu’être « faible » de se faire accompagner, bien au contraire. Cela signifie que vous avez un défi et vous voulez le résoudre au mieux. Vous acceptez ce challenge en vous remettant en question et en mettant en place des actions pour y arriver, c’est plutôt honorable.

Pour illustrer cela, je citerai Confucius qui disait : « La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute ».

Les 5 domaines coaching de vie

Le coaching de vie s’applique aux 5 domaines suivants :

Le domaine de soi : il comprend le rapport à vous-même, la manière dont vous prenez soin de vous de manière globale ainsi que votre santé. Il prend en compte votre plaisir personnel et votre ressourcement.

Le domaine professionnel : il concerne l’activité professionnelle existante ou recherchée. Pour les étudiants c’est le domaine consacré aux études par exemple.

Le domaine amoureux / couple : d’une manière générale cela concerne le rapport à l’autre, dans le domaine intime, même si vous n’êtes pas en couple. Ce domaine permet de vous interroger sur le sens du couple et de votre propre place.

Le domaine social : comme son nom l’indique il concerne votre vie sociale. Il comprend vos amis, vos activités (sorties, sport, cinéma, cuisine, etc.) et vos engagements (associatif, bénévole, politique, etc.).

Le domaine de la famille : dans un premier temps, il permet de réfléchir à la définition de la famille. Puis de votre place dans celle-ci et vos relations avec ses membres : avec votre conjoint, enfants, parents, beaux-parents, frères et sœurs, grands-parents, oncles, tantes, etc.

Pourquoi se faire coacher ?

Comme vu précédemment, il est possible de se faire accompagner sur un nombre varié de sujets.

Voici des situations qui peuvent faire sens et qui peuvent être réglées avec du coaching :

  • (re) définir votre projet professionnel ou personnel ;
  • Vous avez subi un évènement important (décès, maladie, divorce, perte d’emploi, etc.) ?
  • Vous n’avez plus l’impression de progresser ?
  • Mieux gérer vos émotions ?
  • Vous souhaitez mieux vous connaître ?
  • Identifier vos croyances limitantes et les anéantir ?
  • Vous voulez mieux gérer votre temps et vos priorités ?
  • Quelque chose vous fait peur ?
  • Gérer votre stress ;
  • Vous voulez vous préparer mentalement à un événement (sportif, professionnel, personnel) ?
  • Vous voulez changer une mauvaise habitude ? Comprendre et améliorer un comportement ?
  • Vous avez un problème relationnel ?
  • Etc.

Le coach ou accompagnant pourra parfois et selon sa / ses formations mixer le coaching avec d’autres outils. Il pourra s’agir de l’hypnose, de la PNL, de la Gestalt, des ennéagrammes, etc. Afin de vous aider à atteindre votre ou vos objectifs.

Un coaching ne dure pas des années durant. La moyenne du nombre de séances se situe entre 6 et 10. Il n’y a donc pas de relation de dépendance entre le coaché et le coach c’est très important.

Conclusion

Pour parler de moi, je me suis fait coacher et je continuerais. D’ailleurs un coach doit avoir lui-même avoir un superviseur. Posez cette question à votre futur coach avant tout accompagnement.

J’espère que cet article vous aura éclairé sûr : qu’est-ce qu’un coach de vie / développement personnel et pourquoi en solliciter un. Si vous souhaitez obtenir d’autres informations contactez-moi.

Si vous avez envie d’un accompagnement je vous invite à cliquer sur ce lien suivant.

A bientôt pour de nouveaux articles et vidéos sur la chaîne Becomingreater.

N’oubliez pas, devenez le pilote de votre vie.

Aurélien

Crédit image: rawpixel.com
Comment inspirer confiance ?

Comment inspirer confiance ?

comment inspirer confiance

Dans ce nouvel article nous allons voir comment inspirer confiance aux autres. Selon moi inspirer la confiance est très important peu importe le cadre (professionnel ou personnel). La qualité première est l’authenticité. Nous allons donc détailler au travers de cet article pourquoi inspirer confiance est important, pourquoi certaines personnes n’inspirent pas confiance, puis comment faire concrètement. Commençons sans plus attendre 😉.

Pourquoi inspirer confiance ?

Inspirer confiance permet :

  • De gagner la confiance des autres ;
  • D’apparaître comme fiable ;
  • D’être apprécié à sa juste valeur ;
  • De convaincre ;
  • De séduire ;
  • Etc.

Comme vous pouvez le voir ci-dessus inspirer confiance est très important. Si vous avez un métier dans la vente comme moi auparavant cela vous sera utile. Même si ce n’est pas le cas cela vous sera aussi très utile même sur le plan personnel.

Pourquoi certaines personnes n’inspirent pas confiance ?

Cela sera complexe à décrire par écrit car il y a une part de non rationnel. Parfois c’est complexe de le décrire mais on ne sent pas la personne en face de nous tout simplement. C’est notre intuition qui nous envoie ce signal. Il est important d’être à l’écoute de son intuition.

Pour d’autres personnes et j’ai pu en rencontrer quelques-unes, j’ai constaté une différence entre ce qu’ils disent et ce que dit leur corps. C’est comme si ces personnes disaient oui avec la parole et leur tête disait non.

J’en avais déjà parlé dans un précédent article mais le langage corporel et notre intonation sont bien plus importantes que ce que l’on dit. Or il est beaucoup plus complexe de maîtriser notre non verbal, alors que pour notre verbal c’est chose aisée. Nous mentons pour la plupart depuis tout petit. Par contre il y aura très souvent un signal corporel qui va trahir ce que la parole va dire.

Il est possible de ressentir que la personne à l’air enjoué mais faussement, que ce ne sont que des apparences.Dans ce cas-là, la personne n’inspirera pas du tout confiance.

Comment faire pour inspirer confiance ?

La base c’est de ne pas faire semblant, c’est d’être sincère avec les personnes avec qui vous parlez. L’idée c’est de dire ce que vous pensez et même quand ça peut blesser (à votre sens)la personne, mettez-y la forme. La forme est très importante. Vos propos ne doivent pas avoir pour but de détruire la personne en face mais de donner votre avis selon ce que vous ressentez. Ainsi votre interlocuteur ne pourra pas le prendre mal et ce ne sera que bénéfique pour elle et vous.

Pour inspirer confiance il est important d’avoir une physiologie correcte (voir mon article où je parle de cela entre autre en cliquant ICI).

Pour inspirer confiance une des bases aussi c’est l’écoute active de votre interlocuteur. Si celui-ci se sent vraiment écouté et compris vous allez presque à coup sûr inspirer confiance.

Pour cela il est nécessaire d’être animé de bonnes intentions, de montrer que l’on suit ce que la personne est en train d’exprimer. Il est possible de faire cela en hochant la tête, en prononçant les mots « d’accord », « ok ». Puis d’utiliser la reformulation afin d’être sûr d’avoir bien compris votre interlocuteur. Aussi pensez à poser des questions et intéressez-vous vraiment à ce que vous dit votre interlocuteur.

Pour inspirer confiance il faut déjà avoir un minimum confiance en soi. Pour cela faites ce que vous dites,montrez que vous tenez vos engagements. Ayez confiance en l’autre aussi,dévoilez-vous un peu, si la personne utilise vos faiblesses car nous en avons tous, fuyez car ce n’est pas une personne qui mérite votre présence.

Pensez aussi à laisser les absents tranquilles. Si vous parlez de manière négative de quelqu’un alors qu’il n’est pas là vous perdez des points instantanément. Dites que cette personne n’est pas là, que peut être vous n’avez pas toute les informations…Qu’il vaudrait mieux en parler en sa présence et discuter avec lui. Si vous agissez ainsi les personnes seront agréablement surprises. Si vous dénigrez gratuitement les personnes que va se dire la personne avec qui vous échangez.Il est probable qu’elle pensera « Que dit-il ou elle de moi lorsque je ne suis pas là ? ».

Pour conclure cette partie en m’éloignant un peu du sujet je dirais que l’on ne peut pas plaire à tout le monde et que cela ne sert à rien de faire semblant de parler avec quelqu’un que l’on ne ressent. Malgré ce sentiment, parlez une fois ou deux avec cette personne en essayant d’occulter cette impression. Parfois nous pouvons nous tromper et il est important de vérifier.

Si malgré cela vous ne vous sentez pas forcément bien avec cette personne, restez sur un bonjour sincère mais très simple et allez voir d’autres personnes avec qui vous vous sentez bien. Et chez qui vous inspirerez confiance car ce sera réciproque.

Conclusion

Vous aurez compris les intérêts multiples à inspirer confiance. Il est nécessaire d’être sincère à la base,d’écouter de comprendre la personne. De ne pas forcément chercher un retour de la personne, de créer une bonne relation puis par la suite il se passera ce qu’il se passera. Ce sera beaucoup plus simple quand une bonne relation sera établie.

Vous pouvez me contacter si vous voulez un éclaircissement sur un point ou si vous souhaitez apporter un élément en plus.

Je propose des accompagnements personnalisés désormais. Contactez-moi si vous le souhaitez.

A bientôt pour un nouvel article / vidéo.

D’ici la portez-vous bien et pilotez votre vie.

Aurélien.