fbpx
Messages LinkedIn: Comment j’obtiens plus de réponses en envoyant moins de messages

Messages LinkedIn: Comment j’obtiens plus de réponses en envoyant moins de messages

De plus en plus de personnes prospectent sur LinkedIn.

Les spécialistes en marketing dans le B2B (Business to Business) obtiennent 80% de leurs prospects via la plateforme 😮.

Oui tu as bien lu.

Si tu cherches à vendre des services à des entreprises alors c’est LE réseau social à privilégier.

Pas mal d’entreprises ont commencé à le comprendre et à envoyer une multitude de message via la plateforme.

Sauf que, beaucoup prospectent mal et font des envois en mode « bouteille à la mer ».

Exemple : « Je suis Web designer, voici mon portfolio, si jamais vous avez besoin n’hésitez pas à me contacter ».

Si tu es sur cet article c’est que tu as envie d’envoyer de « BONS messages », n’est-ce pas ?

Mais qu’est-ce qu’un bon message LinkedIn après tout ? surtout que tu te dis, je ne suis pas commercial.e moi !

Un bon message, c’est relatif et cela change selon la personnalité et le point de vue. Néanmoins, il y a des points à respecter (on verra cela un peu plus loin).

La note d’invitation

Et oui avant de parler de messages parlons de note d’invitation (qui en soit est un message).

Tu as la possibilité lorsque tu souhaites te connecter à une personne de le faire en envoyant une note ou pas.

Une étude réalisée par « Prospectin » sur 2000 envois relate que :

  • 38% acceptent l’invitation avec une note vide.
  • 36% acceptent l’invitation avec une note non personnalisée.
  • 33% acceptent l’invitation avec une note personnalisée.

En voyant cela tu pourrais te dire je ne vais pas envoyer de note, car c’est limite contre productif.

J’ai testé les deux options et je choisi l’option note d’invitation pour ces 2 raisons :

  • Les personnes qui acceptent la connexion sont plus qualifiées;
  • Lorsque la personne accepte ton invitation une nouvelle ligne s’ajoute dans ta messagerie ce qui est plus simple pour la suite.

Maintenant je te propose de voir pourquoi certains messages sont inefficaces.

les messages LinkedIn à ne pas envoyer

Rentrons directement dans le vif du sujet avec des images.

Autre exemple :

Et un dernier pour la route :

Pourquoi ils ne sont pas bons ? Pour les raisons suivantes :

  • Pas de bon ciblage (pour la plupart).
  • Le message n’est pas personnalisé, parfois il n’y a même pas le prénom de renseigné (c’est le B.A-BA).
  • Le texte envoyé est long et non mis en page (voir les trop nombreux espaces entre les lignes).
  • Les personnes poussent leur information mais ne s’intéressent pas à l’interlocuteur en premier !

Il est fort probable que ces utilisateurs soient dans la course au « toujours plus ».

C’est possible que ces messages non percutants aient été automatisé, d’ailleurs j’ai fait un article complet sur ce sujet que tu pourras retrouver ici.

Oui il est possible d’ajouter de nombreuses personnes chaque jour. Est-ce que cela est autant qualitatif et percutant que si on ralenti la cadence ? La réponse est non.

C’est ce que la majorité des coachs font et enseignent. Ils préconisent d’envoyer 50 invitations par jour voir plus.

Nous allons voir juste après comment arriver à faire mieux tout en faisant moins. Cela donne envie n’est-ce pas ?

Comment faire mieux avec moins ?

Selon différentes statistiques de prospection il est dit que lorsqu’on contacte 100 personnes qualifiées, entre 1 à 3 personnes sont en phase d’achat et seraient donc intéressées.

Les personnes qui envoient les messages précédents appliquent la loi des grands nombres en se disant qu’à chaque centaine il peut y avoir entre 1 à 3 clients potentiels.

Mais à chaque centaine de message tu vas aussi « maltraiter » les 97 et 99 restants.

Peu à peu ta notoriété et ton image va baisser à leurs yeux. Quand la source va se tarir et que tu devras « retravailler » les personnes déjà contactées tu vas sortir les rames car ils auront un apriori négatif te concernant.

Quoi qu’il en soit pour vendre tes prestations il te sera nécessaire de contacter de nouvelles personnes.

Je te conseille donc de prendre le temps d’aller un peu plus doucement (pour en gagner ensuite). Pour cela envoies moins de messages mais visite bien le profil de la personne avant et fais lui un message vraiment sur mesure !

Tu n’es pas là pour vendre à tout prix, simplement vérifier s’il peut y avoir un intérêt pour la personne. Si oui, et que cela peut vraiment l’aider il est de ton devoir de faire au mieux pour signer avec elle 🙌.

Si ce n’est pas le bon moment pour la personne, accepte-le et note le pour revenir vers elle plus tard. Ici l’utilisation d’un CRM sera très importante. J’avais parlé de ce sujet ici.

Avec cette méthodologie là tu auras davantage de résultats tout en contactant moins de personnes. C’est notamment davantage pertinent si ta cible n’est pas nombreuse.

Quoi qu’il en soit, malgré de bons messages, il est possible que des personnes ne te répondent jamais. Il peut être complexe de l’accepter, je peux le comprendre. Néanmoins ne le prends pas personnellement.

Pour certaines personnes il est complexe de l’accepter car si cela leur arrive elles vont répondre au moins quelque chose. Accepte que tout le monde ne fonctionne pas comme toi 😉.

MAINTEnANT, Passes à l’ACTION

J’ai fait le choix de ne pas te partager des messages LinkedIn que j’envoi car tu aurais été tenté de les recopier et ce n’est pas le but.

Il est préférable que tu connaisses les principes à appliquer et que le fasses selon ta propre personnalité 🙂. Mais n’oublie pas ces points essentiels :

  • Contacte une cible précise.
  • Personnalise le message.
  • Fais un 1er message court.
  • Intéresse-toi à la personne !

Tu prospectes ou commence la prospection et tu veux avoir plus rapidement de meilleurs résultats ?

Je te propose qu’on se présente et que tu m’en dise davantage sur ton activité et tes défis du moment.

Pour cela rien de plus simple : tu as juste à cliquer sur ce lien : https://rdvavecaurelien.youcanbook.me/

Je te souhaite une magnifique journée et te dis à très vite !

Automatisation LinkedIn, à prendre ou à laisser ?

Automatisation LinkedIn, à prendre ou à laisser ?

Tu as déjà reçu des messages automatisés sur ta messagerie ou peut-être que tu as déjà tenté d’en envoyer. En même temps, pas mal vendent le fait d’obtenir X rdv par mois en automatisant ta prospection. Cela te fait te poser des questions et c’est bien normal !

Pour être tout à fait franc avec toi, j’ai tenté pendant plusieurs semaines / mois. Je te ferais mon retour à la fin de cet article 😉.

Dans tous les cas il est clair qu’aujourd’hui la « mauvaise » prospection automatique sur LinkedIn n’a pas bonne presse et que cela énerve de plus en plus les utilisateurs. Et c’est ce que je vois chaque jour.

Mais comment faire alors ? Comment résister aux vendeurs de rêves qui t’appâtent ? Comment respecter ton éthique sans y passer 4 heures par jour ? Je te propose de prendre un petit thé ou café, de t’installer confortablement et si j’ai bossé à la fin de l’article tu y verras plus clair🙂.

Pourquoi l’automatisation à mauvaise presse ?

Je vais répondre en deux points à cette question.

Le premier point c’est que beaucoup de personnes l’utilisent aujourd’hui et assez mal. Ce qui fait que les personnes reçoivent des messages non ciblés et elles en ont marre.

Exemple : « bonjour, j’ai vu que vous êtes recruteur … » alors que la personne est Graphiste freelance 😅.

De ce fait les personnes sont davantage regardantes sur les messages reçus et voient rapidement si celui ci est personnalisé ou pas. Si ce n’est pas le cas et qu’il est trop généraliste le taux de réponse sera en chute libre.

Si uniquement le prénom est personnalisé cela n’est pas suffisant et l’interlocuteur va avoir un doute !

Oui on aime tous se sentir spécial et recevoir un message bateau ça donne moins envie de répondre, surtout quand tu en reçois beaucoup.

On peut ici faire un parallèle avec les sites de rencontres. Si tu envoies un « salut, ça va ? » tu risques d’attendre longtemps avant d’avoir une réponse. Mieux vaut envoyer moins de messages mais personnalisés aux filles / hommes qui te plaisent vraiment.

Le second point c’est que les messages automatisés sont souvent des « pitchs » orientés vers la personne qui l’envoie et non pas toi. En gros, la personne veut te vendre son truc et te fait un paragraphe en ce sens.

Elle ne te pose pas de questions, ne s’intéresse pas à toi. Ce quelle souhaite c’est vendre au plus grand nombre.

Les avantages de l’automatisation

Malgré ce que nous venons de voir dans la partie précédente, il existe des avantages à l’automatisation / la semi automatisation.

Ces derniers :

  • Toucher plus de personnes en moins de temps.
  • Relancer les personnes ciblés de manière automatique.

Dans cet article je ne vais pas te faire une liste des outils d’automatisation pour envoyer des messages sur LinkedIn. Pour cela il te suffit de faire une recherche google et tu trouveras ton bonheur.

Pour illustrer ça, il te suffit d’importer une liste de prospect puis de définir un message, de cliquer sur un bouton et l’outil va envoyer jusqu’à 100 messages par jour ! Pendant ce temps là tu peux siroter un mojito en terrasse (mince ça c’était avant).

Vu que tu sais d’un coup d’œil avec le bon filtre les personnes qui ne t’ont pas répondues tu peux rapidement rédiger un message de relance et le renvoyer à toute la liste, ici aussi gain de temps.

Maintenant je te propose de passer à la partie tant attendue : mon feedback sur l’automatisation.

mon feedback sur automatisation linkedin

Comme dit dans l’introduction, j’ai utilisé l’automatisation en 2020. Pourquoi ?

  • Pour avoir un retour d’expérience solide;
  • Parce que mes client.e.s me posaient des questions dessus;
  • Pour te faire cet article 😇.

Au début, cela fonctionnait bien, j’avais énormément de retours positifs. Plus de discussions et de Rdv que ce que je pouvais en gérer. Ce qui a fait que dans le flot j’ai zappé quelques personnes qui étaient prêtes à passer à l’action.

Puis je me suis rendu compte que malgré une recherche minutieuse il y avait des loupés. C’est à dire que parfois j’envoyais un message non pas à un freelance mais un.e salarié.e. Heureusement c’était rare mais je n’aimais pas trop cela. Oui, je suis un peu perfectionniste sur les bords.

Aussi dans la liste des personnes sélectionnées certaines personnes étaient freelances par le passé mais avaient arrêté et repris un travail de type CDI. Donc ma démarche n’était pas vraiment appropriée.

Avant de relancer de nouvelles « campagnes » j’ai revu une par une les personnes de la liste pour m’assurer que celles-ci étaient bien Freelance à ce moment là.

Cela fonctionnait mieux ainsi. Puis ensuite 4-5 personnes m’ont demandé si c’était des messages automatique ou pas ! J’ai avoué sous le ton de l’humour, certains l’ont bien pris, d’autre moins 😅.

Mais globalement vu que l’outil envoyait 100 messages par jour, cela me demandait un temps phénoménal pour gérer les discussions, planifier les rdv et les assumer. De ce fait j’étais dans « toujours plus de contacts » alors qu’il était nécessaire d’arrêter d’envoyer de nouvelles demandes de connexion et de mieux suivre et relancer.

Je reste convaincu qu’avant de passer à l’automatisation il est nécessaire d’avoir prospecté manuellement et de savoir ce qui fonctionne ou pas et seulement ensuite d’y passer. Sinon ce sera un carnage 😅.

J’ai testé l’outil Pros***t*n avec les scénarios. C’était intéressant, mais je me rendais compte que je pouvais optimiser mon « taux de réponse » en le faisant moi même à la main.

Et depuis c’est ce que je refais ! Je ne regrette pas une seule seconde d’avoir fait de l’automatisation. Et d’ailleurs j’ai trouvé une technique qui permet de faire des messages personnalisés tout en semi-automatisant. Mais je garde cet astuce pour mes client.e.s qui veulent vraiment utiliser un outil 😄.

La machine est peut être plus rapide que l’être humain, mais l’être humain peut arriver à un niveau de détail et de personnalisation que la machine ne peut égaler (sur ce point là).

Je préconise donc de faire de la prospection manuellement. Ce n’est pas « sexy » face aux personnes qui te promettent d’avoir X rdv par mois sans prospecter et en automatisant, certes. Mais je préfère travailler avec des personnes qui ne se laissent pas avoir par des promesses et qui ont à cœur l’humain.

Conclusion – Automatisation Linkedin

Au final il y a des points positifs et des limites à l’automatisation de la prospection.

Si tu procèdes de la mauvaise manière le fait d’automatiser va exacerber cela ! Si tu procèdes de la bonne manière, tu pourras faire quelque chose de correct et qui passe sous les radars (si tu utilises ma technique).

Mais globalement, tu ne pourras avoir autant de résultats qu’avec une approche manuelle et personnalisée.

A toi de choisir ton camp et de tester pour te faire ton propre avis.

Je te souhaite une super journée et pleins de discussions agréables avec tes prospects !

Aurélien.

Comment trouver des clients ? [Freelances]

Comment trouver des clients ? [Freelances]

comment trouver des clients

C’est le nerf de la guerre comme dirait l’autre 😅.

Et c’est ma thématique (pas mathématique, enfin presque 😉).

Savoir comment trouver des clients va te permettre en tant que freelance de pourvoir vivre de ton activité aujourd’hui.

Payer ton loyer, faire tes courses, te faire plaisir les week-ends … mais aussi d’être serein par rapport à l’avenir.

Le stress (le mauvais) est néfaste pour l’organisme et peut engendrer de graves maladies.

Penses tu que ce soit bon de vivre jour après jour (sur une longue période) avec cette peur du lendemain ?

Les médecins sont catégoriques là dessus : Hypertension, nervosité, fatigue, dépression. Pour en savoir plus tu peux consulter le site officiel de la santé et de la sécurité au travail.

Certains freelances tentent de faire appel à des personnes tierces pour trouver des clients et vendre leurs prestations, mais qui mieux que toi peut vendre ta prestation ?

Les autres pourront au maximum t’égaler. D’après mon expérience, il est préférable de monter en compétences pour ensuite, éventuellement, déléguer une partie.

Dans cet article nous allons voir les 3 moyens les moins couteux sur le plan financier pour trouver des clients.

1) Comment trouver des clients : Le réseau

Le réseau, non pas le réseau social !

Les personnes que tu connais, tes ami.e.s, ta famille, les personnes avec qui tu as fait tes études, avec qui tu as travaillé, etc.

Pourquoi se diriger vers son réseau en premier ? Car c’est LE raccourci ultime.

Toutes ces personnes là connaissent du monde et te connaissent. Elles ont donc (normalement) confiance en toi. Et comme je le dis souvent, c’est la confiance qui fait vendre !

Parle leur de ce que tu fais et probablement que dans leur cercle de connaissance il y a des personnes ou des entreprises qui pourraient avoir besoin de tes services.

Si tu n’as pas de contact depuis des années, bien sur que tu ne vas pas y aller avec tes grands sabots.

Il sera nécessaire de venir aux nouvelles, puis de parler du plan professionnel, de récupérer des contacts éventuellement puis de continuer sur le perso. Bien sûr, si tu peux aider la personne en question peu importe le domaine, n’hésites pas !

Je sais que parfois il est plus complexe d’aller vers les personnes que l’on connait que vers des inconnu.e.s. Cependant c’est un bon exercice et tu auras des résultats plus rapidement.

Si tu veux avancer, je te propose de dresser maintenant la liste des personnes que tu connais et à qui tu pourrait parler de ton activité.

Allez, fait le vraiment 😉.

2) Comment trouver des clients : La prospection

Si tu me découvre via cet article sache que c’est mon domaine.

Ce levier va te permettre de trouver assez rapidement des clients intéressants.

Pour cela, le premier point c’est de savoir à qui tu vas t’adresser. Qui est ta cible 🎯?

Si tu ne le sais pas je ne pourrais pas le faire pour toi (je pourrais t’y aider si on travaille ensemble).

Cependant, si tu as plusieurs cibles, je te conseille de mener tes actions de prospections en séquentiel. Je m’explique.

Admettons que tu puisses t’adresser aux :

  • Agences;
  • TPE;
  • Coach;
  • Grands groupes;

Au lieu d’aller un peu vers les agences puis les TPE le jour 1.

Puis, le jour 2 de refaire un peu les TPE puis les grands groupes et ainsi de suite.

Je te conseille de faire pendant quelques jours / semaines une action de prospection vers les Agences puis de passer aux TPE, etc.

Cela va te permettre d’alléger ton esprit, d’avoir une marche à suivre claire et d’avancer sereinement dans tes actions.

En fonction de ta cible à toi de voir où elle se trouve. Cependant si tu t’adresses aux entreprises, je te conseille d’aller sur LinkedIn car c’est LE réseau social.

Si toutefois tu t’adresses aux entreprises et que ces dernières ne sont pas sur LinkedIn. Petite parenthèse : j’ai des client.e.s pour qui c’est le cas. Alors la prospection à lieu via email et téléphone.

C’est souvent le cas lorsque l’on s’adresse à des professions plus en lien avec le terrestre comme l’agriculture, certaines industries, etc.

En prospectant il est possible de filtrer et d’aller directement vers les personnes / entreprises qui nous intéresse et d’avoir assez facilement un contact direct.

Pas de perte de temps on rentre très rapidement dans du concret !

Si tu es de nature un peu timide ou introverti, je sais ce que c’est.

La prospection téléphonique pourra être complexe pour toi. Tu pourras avoir la peur de déranger ou peur du rejet.

Cependant tu as d’autres leviers comme vu ensemble : les réseaux sociaux et les emails.

Peu à peu tu pourras prendre ton courage à deux mains et passer au téléphone (rassures toi c’est compliqué pour tout le monde).

La prospection est un fabuleux moyen de vaincre peu à peu sa timidité et de devenir plus à l’aise 🙌.

Je pourrais parler du sujet de la prospection très longtemps mais je doute que si je rends cet article long tu ailles jusqu’au bout. Je vais donc être plus synthétique.

Garde à l’esprit quand tu prospectes que tu ne vendras rien si la personne en face n’a pas de problème.

Ta démarche doit être tournée vers l’autre (et non vers toi ou ce que tu proposes). Je te conseille de poser des questions. Ensuite seulement tu pourras entrer dans les détails de ce que tu fais si cela fait sens.

Apporte de la valeur, de l’écoute, le tout saupoudré d’un beau sourire et de bienveillance et ce sera parfait !

Je te laisse là dessus pour la prospection car nous allons voir la troisième méthode qui est …

3) Comment trouver des clients ? Le contenu

Alors je sais, tu risques d’avoir une crise cardiaque (je m’en excuse d’avance) !

En tant que pro prospection et vente j’arrive à reconnaitre que le contenu est utile et puissant.

Le seul point, et c’est pour cela que je l’ai mis en troisième position, c’est qu’il va te demander plus de temps pour que tu trouves des clients.

Comme tu le sais si bien, et plus le temps passe plus c’est vrai, énormément de personnes créent du contenu chaque jour. Il faut donc être régulier et se différencier pour percer, sortir du lot, et attirer les clients à soi.

Ceci dit il est vrai que chaque contenu qualitatif que tu vas produire va te ramener des clients sur quelques années.

Il y a un point commun avec la prospection ici. Il est nécessaire de publier ton contenu à l’endroit où est ta cible. Et il te faudra connaitre cette dernière.

Et oui, cette étape revient car c’est ultra important.

Je serais un piètre donneur de conseil en création de contenu car ce n’est pas mon expertise cependant comme pour tout, la régularité est importante.

Qualité > Quantité sur le moyen et long terme.

Tu peux partir sur un contenu par semaine (ce que je fais globalement) après on va pas se le cacher, c’est le minimum.

Si tu peux faire plus, fais le, mais conserve quand même du temps pour travailler sur ton cœur de métier ou déléguer cette partie création de contenu.

Privilégie également un ou deux endroit où tu seras vraiment présent au lieu d’être très peu sur 4-5 réseaux.

Le mot de la fin

Pour trouver des clients commence donc par ton réseau, par la prospection puis ensuite par le contenu.

Quand tu auras déjà développé ton activité via le réseau et la prospection tu pourras t’investir un peu moins dans cette dernière et commencer la création de contenu.

Je te souhaite du succès, et de t’épanouir à fond dans ta vie de freelance.

Avec bienveillance,

Becomingreater.

Ce que personne te dit sur le « mindset » [spécial Freelance]

Ce que personne te dit sur le « mindset » [spécial Freelance]

« Le mindset », « il faut avoir un bon mindset », « travaillez votre mindset » , « c’est le mindset qui fait la différence »…

Tu l’as vu conjugué à toutes les sauces.

Au final tu sais que c’est important mais tu ne sais pas pourquoi (exactement) et comment le développer.

C’est ce que je vais tâcher de faire pour toi au travers de cet article.

Pour accompagner des freelances comme toi, ce qui fait la différence c’est le mindset dans les résultats.

D’ailleurs pour certain.e.s il serait nécessaire de bosser cela en priorité.

Nous allons voir pourquoi le mindset est important et des pistes pour le muscler.

Allez let’s go ✔.

Pourquoi le mindset en freelance c’est important ?

Pour celles et ceux qui ne savent pas ce que c’est je vais quand même faire la traduction en Français.

Mindset = état d’esprit.

Si ce dernier n’est pas « bon » tu vas avoir du mal à y arriver.

Bonne nouvelle tu peux travailler cela, ce n’est pas inné.

Pour certaines personnes grâce (ou à cause) de certaines expériences leur état d’esprit est plus développé que d’autres.

Oui, certaines expériences forgent.

Pour faire mon auto-analyse jusqu’à mes 20 ans environ mon mindset était … au 3 ème sous-sol.

J’étais pas à l’aise socialement, frustré, je subissais notamment en seconde du harcèlement scolaire.

Au bout d’un moment j’en ai eu tellement marre !

Ces expériences m’ont permis de me forger un état d’esprit solide car je ne voulais et ne veux plus rien « subir » dans ma vie.

Aujourd’hui malgré cette forte auto-motivation / détermination je continue de mener des actions pour développer mon mindset car il est toujours possible de s’améliorer.

Je sais que j’ai encore du chemin à parcourir et ça me motive d’autant plus (aussi parce que j’adore apprendre) 💪.

Revenons à toi, cher.e Freelance.

Pourquoi développer ton mindset ?

Car c’est déjà lui qui va t’autoriser à te lancer à ton compte, et braver les personnes qui te disent que c’est risqué.

A prospecter, garder le cap quand c’est compliqué, dans les période basses.

D’oser prendre des risques (mesurés) pour avancer dans ton activité !

De faire le pas de plus chaque jour qui te permettra au bout de quelques mois / années de faire la différence.

De croire en toi, d’être positif !

D’augmenter tes tarifs, et ne pas te brader.

En bref, toute cette partie mentale qui te permet de rester sur ton chemin et de continuer à avancer malgré le vent et la tempète.

Si tu sens que tu es un peu léger.e sur ces points là et que parfois ton mental lâche, c’est signe qu’il est nécessaire de le muscler un peu.

Et c’est possible, comme en musculation 🙂.

Comment améliorer son mindset ?

Le mindset en freelance est primordial !

Tu peux l’améliorer en te lançant des défis jours après jours.

Ton objectif ne sera pas d’etre meilleur que ton voisin !

Je préfère souligner cela car la tendance à se comparer aux autres est assez forte, d’ailleurs j’en avais parlé il y a un bon moment ici.

Ton objectif sera (ça me fait penser à 007 « votre mission si vous l’acceptez …) d’être meilleur que la veille. Chaque jour avancer pas à pas !

Pour cela de mon côté je me suis lancé pas mal de défis :

  • Aller parler à des inconnu.e.s dans la rue et en soirée;
  • Animer des groupes alors que je flippais;
  • Faire des prises de parole en public (alors que je flippais);
  • Faire du sport régulièrement;
  • Lire beaucoup;
  • Suivre une routine matinale (et me lever plus tôt);
  • Affronter mes peurs (pas à pas);
  • Partir à l’étranger seul;
  • Etc.

Et toi que fais-tu pour développer ton mindset ?

En tant que freelance je te conseille de :

  • T’imposer de faire du sport régulièrement;
  • Faire une routine matinale;
  • Bien manger (exit les mc do et tout ce genre de nourriture);
  • Lire un peu chaque jour;
  • Te lancer des défis sur des points où tu sens que tu dois progresser.
  • Etc.

Le top comme pour tout c’est d’avoir une personne ou un groupe de personnes qui sont dans la même optique et qui veulent se challenger.

Ainsi l’émulsion permettra d’aller bien plus loin 💪.

D’une parce que tu verras que tu n’es pas le ou la seule à te bouger et de deux car en t’engageant devant des personnes de faire X ou Y tu te mets une pression sociale et tu ne veux pas passer pour la personne qui n’a pas tenu ses engagements.

Le mot de la fin

Tu as vu pourquoi le mindset est important. Tu as aussi vu comment l’améliorer jour après jour. Maintenant je te conseille d’être en contact avec des personnes qui ont à ton sens un bon mindset ou qui sont en quête d’évolution comme toi.

« Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps”.

Jim Rohn

Sur ce, tu es libre de partager cela avec une personne qui est freelance comme toi et qui gagnerait à lire cet article.

Passes une belle journée,

Aurélien

Devenir enfin Freelance à temps plein

Devenir enfin Freelance à temps plein

Pour certain.e.s c’est un doux rêve, pour d’autres c’est un quotidien et enfin pour une autre partie cela n’est pas intéressant.

Nous sommes tous différents et c’est cette différence qui nous enrichie !

Dans cet article je souhaite parler aux personnes qui veulent vraiment devenir freelance à 100%.

Si ce n’est pas ton cas, tu peux passer à un autre article car je doute que celui-ci t’intéressera.

Je vois deux scénarios principaux via mes échanges quotidiens avec des freelances :

  • Des personnes qui se lancent à 100% freelance et qui dès que cela ne se passe pas comme prévu trouvent un job alimentaire, et cela perdure.
  • D’autres qui sont freelance plutôt le soir et le week-end et qui veulent passer à 100% mais qui n’y parviennent pas.

Cela te parle et tu veux aller de l’avant et enfin devenir 100% freelance ? Allez c’est parti !

Pourquoi es tu bloqué ?

La raison est toute simple : tu as une porte de sortie, un plan B.

Ici je vais te partager une histoire, une leçon qui n’est pas de moi, elle est de Sun Tzu, l’auteur du livre « L’art de la guerre ».

Le général Sun Tzu avait une méthode infaillible pour faire tomber une ville et vaincre ses adversaires.

Sa méthode était simple, lorsqu’il souhaitait attaquer une cité, il créait des brèches de manière à ce que les villageois encerclés puissent s’échapper.

De ce fait n’étant pas complètement assailli, les villageois ne se battaient pas avec l’énergie du désespoir.

Le général sait qu’avec cette énergie là les forces sont décuplés et qu’il est très difficile voir impossible de les vaincre. C’est pourquoi la porte de sortie est une arme redoutable.

Si ton souhait est de vraiment devenir freelance à 100% alors ne te laisse pas de porte de sortie car à l’image de cette ville encerclée tu n’auras peut être pas suffisamment d’énergie et de détermination pour y arriver.

Ton plan A doit rester ton plan A. Si tu as un plan B alors tu as une porte de sortie et tu sais désormais les effets de celle-ci.

Le seul plan B tolérable est de s’en tenir à ton plan A 😀.

Comment faire pour devenir freelance à temps plein ?

Maintenant que tu as compris que tu dois t’y consacrer à fond, voyons comment y parvenir.

Si tu as un emploi type CDI et que tu sais que tu souhaites vraiment te lancer à ton compte, le graal est d’obtenir une rupture conventionnelle. Pourquoi ?

Malgré ce que l’on te dit et ce que tu te dit, part du principe qu’obtenir une rupture conventionnelle est possible ! Même si ta société ne la jamais fait.

Il y a une manière de formuler les choses pour obtenir ce que tu souhaites. Reste positif !

Si la rupture conventionnelle n’est pas possible, je te conseille d’économiser minimum l’équivalent de 6 mois de dépenses (loyer et co).

Pense également au budget formation car tu auras sûrement besoin de te former et peut-être en prospection et vente (coucou Becomingreater).

Si tu es salarié.e tu as des droits de formation via le CPF pour prendre en charge ou diminuer drastiquement l’investissement de formations. J’ai fait un article à ce sujet ici.

Petit aparté pour les personnes souhaitant se lancer en freelance dans un nouveau domaine.

Si tu es dans ce cas, prévois si possible de te former dès à présent en parallèle de ton activité. Sinon je te conseille de prévoir un budget plus conséquent pour avoir le temps de te former à ton nouveau métier puis de te lancer.

Comment faire si je suis déjà en mi-temps ?

Il arrive pour pour certaines personnes le mi temps ou travail alimentaire ne dure que très peu de temps. J’ai eu le cas d’une cliente qui était en CDI à 80% et qui voulait devenir 100% freelance.

Elle est passé par une courte période à 50% puis est passé 100% freelance et maintenant ça fonctionne bien 🙂.

Si tu es déjà à mi-temps c’est que tu as réussi à trouver des client.e.s en tant que freelance et bravo pour cela !

Pour passer à 100% freelance, il t’en faut simplement plus.

Mets donc un point d’honneur à avoir plus de prospects 😉 !

Pour cela tu vas devoir travailler un peu plus et bien t’organiser car tu vas devoir trouver des client.e.s en dehors de ton travail salarié, de tes missions freelance et de la vie de famille et de certaines obligations.

Ce n’est pas simple mais faisable. Si tu en as vraiment envie tu trouveras les ressources en toi pour y arriver !

« YOU CAN DO IT » oui, ce n’est pas que pour les autres, tu y as droit aussi, si tu t’en donnes les moyens.

Prêt à te lancer à 100% ?

Devenir freelance à temps plein c’est possible si tu as une vraie expertise, que tu connais ta cible et que tu trouves suffisamment de client.e.s. Attention ce n’est pas pour tout le monde, car on a toutes et tous des attentes différentes.

Si tu souhaites enfin devenir 100% freelance ce ne sera pas forcément chose aisée et attends toi aux montagnes russes émotionnelles. Apprécie le parcours et chaque instant et surtout prépares toi 😉.

Tu as des ressources ici pour t’y préparer et voir ton rêve se réaliser. Je te souhaite sincèrement d’y parvenir !

Avec toute ma bienveillance je te souhaite un beau parcours 🙌.

A bientôt, Aurélien.