fbpx

Les étapes pour travailler son positionnement en tant que freelance

Être freelance, c’est se lancer dans une aventure que l’on construit soi-même de A à Z. Pour débuter, il est essentiel de faire une rétrospective sur ses ambitions, ses objectifs et la façon dont on veut les atteindre.

Ce questionnement passe par l’étape du positionnement, autour de laquelle gravite plusieurs points à aborder.

  1. Une étape clé, faire son auto-évaluation
  2. L’importance de la spécialisation
  3. Être remarquable sur son marché !

1) FAIRE SON AUTO-ÉVALUATION

La première étape pour un freelance, c’est faire son analyse, son auto-évaluation. En effet, il est important d’élaborer ses objectifs et ambitions en fonction de son profil. Et pour cela, vous l’aurez bien compris, il est nécessaire de connaître son profil, ce qui n’est pas toujours le cas.

Une méthode efficace à mettre en place dans cet objectif, la méthode ikigai.

Il s’agit de faire la corrélation entre :

  • Ce que vous aimez
  • Ce pour quoi vous êtes doués
  • Ce que vous avez à apporter
  • Ce pour quoi vous êtes payés

C’est une réponse à vos objectifs dans votre activité.

L’intention sera de donner une réponse concrète aux questions suivantes : pourquoi je veux devenir freelance ? Qu’ai-je à apporter en tant que freelance ?

Il convient également de « s’auto-questionner » sur ses compétences ! Le but est de sélectionner des profils sur lesquels se positionner et les hiérarchiser en fonction de vos compétences. Un système de notation est idéal dans ce cas.

Prenons un exemple, vous êtes freelance en consulting dans le domaine du marketing.

Vous devez alors hiérarchiser chaque pôle marketing en fonction de vos compétences et les classer pour savoir quel(s) profil(s) mettre en avant.

  1. SEO : 5/5
  2. Data Analyst : 4,5/5
  3. Chargée d’études média : 4/5
  4. Traffic Manager : 2/5

Le système de notation ici vous permets de hiérarchiser les compétences, vous mettez donc en avant vos compétences en SEO, en analyse de données et étude des médias.

Enfin, être freelance c’est savoir mettre son profil en lumière et raconter son histoire au prospect. Cela donne du cachet et de la crédibilité à votre profil. C’est aussi un point d’accroche pour le prospect.

2) L’IMPORTANCE DE LA SPÉCIALISATION

Se spécialiser sur une ou plusieurs activité(s) permet de gagner en clarté dans son positionnement !

Sur un marché de freelance en plein développement, il apparaît être astucieux de choisir un secteur niche rentable afin d’éviter de se lancer dans un secteur trop concurrentiel où votre offre risque de se noyer parmi la multitude d’offres déjà présentes.

Un point essentiel, c-a-t-é-g-o-r-i-s-e-r ! Vous devez être le plus clair possible et faciliter le travail de recherche de votre prospect. N’oubliez pas, sur le marché actuel, le client a beaucoup d’offres et peu de temps. Faites-en sortes qu’il trouve ses réponses le plus rapidement possible en lui mâchant le travail au maximum.

Catégoriser vous permettra également de gagner en précision dans vos actions et d’être plus agile en fonction du type de client que vous aurez en face de vous.

Enfin, se positionner permet de travailler son expertise métier et la faire valoir auprès du prospect. Cette expertise permettra d’appuyer votre crédibilité en tant que freelance, ce qui aura un impact direct sur votre activité à moyen terme.

3) ÊTRE REMARQUABLE SUR SON MARCHÉ

Au travers de votre positionnement et de la façon dont vous gérez votre activité, soyez remarquable !  

Prenons l’exemple de la vache pourpre, développé par Seth Godin, et qui est à appliquer dans votre cas.

Imaginez-vous dans un train qui parcours des champs et prairies, vous y voyez des vaches, qui, au bout d’un certain nombre, n’offrent plus rien d’intéressants.

Sauf qu’au bout de la 50ème vache croisée, vous en apercevez une de couleur pourpre. Logiquement, cette vache attire votre attention par sa singularité, Elle ne ressemble à aucune autre vache croisée jusqu’ici.

L’objectif pour vous, en tant que freelance, est de s’apparenter à cette vache pourpre. Et donc de se différencier de la concurrence dans votre offre.

Le positionnement, comme vu précédemment, est l’une des étapes qui mène à cette différenciation.

En effet, se positionner sur un secteur niche facilite le fait d’être remarquable.

En choisissant un marché distinctif, vous choisissez un secteur où le prospect est à l’écoute et où l’offre est moins présente.

Vous inversez donc stratégiquement la courbe du marché global actuel, avec une offre omniprésente et des consommateurs / clients qui ne sont plus à l’écoute et qui n’accordent plus de temps aux offres qui lui sont proposées. 

À retenir,

Travailler son positionnement en tant que freelance se fait au travers de différentes étapes linéaires et multisectorielles :

  • Travailler son profil et ses compétences au travers d’une auto-évaluation afin de hiérarchiser vos aptitudes et leur mise en avant auprès du prospect. Cela peut également avoir un impact sur votre tarification.
  • Se spécialiser sur un ou des secteur(s) clés et les catégoriser pour gagner en clarté dans votre offre et appuyer votre expertise aux yeux du client. Le but est d’accorder une crédibilité et une légitimité à votre activité.
  • Savoir se rendre remarquable sur son secteur. Votre offre doit se différencier de celle de vos concurrents afin de ne pas se noyer dans la multitude d’offres existantes. Une étape nécessaire à cela, se positionner sur un secteur niche. Ce positionnement vous permettra d’évoluer sur un marché avec des prospects réellement intéressés par votre offre et des concurrents moins nombreux. 

Je terminerai en remerciant, Aurélien Vezzani de Becomingreater, de m’avoir donné l’occasion d’écrire cet article de blog.

David Huysentruyt de chez Destination Client.

14 Oct, 2020
Écrit par Aurelien

Je suis Aurélien Vezzani

Je suis accompagnant certifié.
J’aide les freelances à trouver plus de clients chaque mois (et stabiliser leur activité) en osant vraiment prospecter.

Ces articles pourraient aussi t’intéresser