fbpx

Sortir de sa zone de confort (Partie 2)

Si tu es sur cet article c’est que tu as déjà lu la partie 1 qui traitait des notions élémentaires et indispensables de la zone de confort. Si ce n’est pas le cas je t’invite à faire un tour sur mon article précédent. Dans cette deuxième partie on va rentrer plus dans le vif du sujet (on veut du concret qu’ils me disent !).

Lorsque tu fais et tentes de nouvelles choses dans ta vie, tu sors de la routine et expérimentes des choses. C’est un bon début car cela te permet de prendre confiance en toi pour accomplir des choses plus importantes ensuite.

Zone de confort

Plan d’action étape par étape

Etape 1 :

L’objectif est de prendre conscience de ce qui est en dehors de ta zone de confort.

Cela peut être des choses que tu as envie au plus profond de toi de faire mais que tu ne fais pas par peur de l’échec ou la peur d’être jugé. Je t’invite à faire une liste écrite de ces choses-là.

Etape 2 :

Pour chaque situation, explique ton inconfort afin de comprendre ce sur quoi tu dois travailler.

Exemple 1 : Tu n’es pas confortable avec l’idée de prospecter de nouveaux client(e)s. Pourquoi ? Tu trouves que tu vas déranger la personne ? Tu ne sais pas quoi lui dire ? Tu ne veux pas passer pour un marchand de tapis ? etc.

Exemple 2 : Tu n’es pas confortable avec l’idée de partir seul en voyage, pourquoi ? Tu as peur de ne pas savoir quoi faire ? Tu penses que tu ne vas rencontrer personne ? Tu ne penses pas maîtriser assez la langue du pays ? Tu as peur dans l’avion ? etc.

Dans cette étape on va chercher à comprendre ce que l’on vise à surmonter.

Etape 3 :

Une fois que tu as déterminé ce sur quoi tu dois travailler, la prochaine fois que tu es face à ce genre de situation (exemple 1 : prospection) essaies de ne pas abandonner avant d’avoir commencer. Expérimente et essaye d’aller plus loin. Au bout d’un moment tu commenceras à te sentir à l’aise. Même si cela ne fonctionne pas comme tu le souhaite ce n’est pas grave, tout n’est qu’enseignement et invitation à progresser, alors on se détend, on apprécie le processus d’ascension hors de sa zone de confort avec le sourire.

Etape 4 :

Y aller pas à pas. Exemple, tu fais un peu de course à pied et tu es capable de courir 7 km pour le moment. Le marathon est clairement quelque chose qui te semble inaccessible et hors de ta zone de confort. Commence par réaliser un 10Km puis un semi-marathon puis ton objectif : Le Marathon. Applique le même principe sur la chose qui est hors de ta zone de confort.

Etape 5 :

La dernière étape est de s’entourer de personnes qui ont surmonté ce que tu n’arrives pas encore à faire ou alors qui sortent régulièrement de leur zone de confort. On apprend de ceux qui sont plus avancés que soit. Aussi, tu peux te faire accompagner par une personne compétente pour arriver à ton objectif plus rapidement.

Le Top 10

Maintenant comme promis dans mon précédent article je vais te dresser la liste en mode « Top 10 » des choses que j’ai faites et qui m’ont fait sortir de ma « Comfort Zone ». Elles ne sont pas classées du plus difficile au moins difficile simplement du plus ancien au plus récent :

  • Top 10 : Passer mon BAFA et travailler en centre de loisirs l’été. Premier pas hors de zone de confort pour un bon timide que j’étais.
  • Top 9 : Prendre l’avion pour la première fois alors que j’ai peur du vide et des hauteurs.
  • Top 8 : Trouver une alternance sur Paris alors que mon école d’ingénieur était à Nîmes.
  • Top 7 : Reprendre le flambeau d’un alternant (lors de mon alternance sur Paris) et organiser des afterworks pour l’entreprise.
  • Top 6 : Me mettre à la danse de salon et aux sports de combat moi qui avais de mauvais souvenirs de ma pratique du judo dans mon enfance.
  • Top 5 : Faire un mastère spécialisé dans le commerce afin de progresser davantage sur le plan humain et avoir une autre vision.
  • Top 4 : M’expatrier à l’île Maurice dans le cadre d’un VIE. Vous me direz il y a pire comme destination, mais j’ai dû quitter ma famille, mes amis, etc pour vivre cette expérience.
  • Top 3 : Investir de mes propres deniers plus de 15 k euros en formations et accompagnements.
  • Top 2 : Me lancer à mon compte !
  • Top 1 : Faire une prise de parole en public.

Conclusion

Suite à ces 2 volets, je t’invite à te poser la question : Et toi qu’as-tu fais pour sortir de ta zone de confort et progresser ? 😉

J’espère que cet article en deux parties et mon partage personnel auront pu t’apporter quelque chose de positif.

A bientôt,

Aurélien

30 Sep, 2017
Écrit par Aurelien

Je suis Aurélien Vezzani

Je suis accompagnant certifié.
J’aide les freelances à trouver plus de clients chaque mois (et stabiliser leur activité) en osant vraiment prospecter.

Ces articles pourraient aussi t’intéresser