fbpx

Sortir de sa zone de confort (Partie 1)

Le principe que je vais évoquer est assez simple mais Ô combien important ! Tu en as très certainement entendu parler : c’est celui de sortir de sa zone de confort. L’objectif de cet article est de te donner plus d’explications sur ce concept assez vague en somme.

Qu’est-ce que la zone de confort ou «comfort zone»?

 

La zone de confort est la somme de tes habitudes, de ton quotidien, c’est là où tu es à l’aise, serein et où tu maîtrises quasiment tout, pas de place pour le renouveau et la surprise donc.
On va prendre un exemple assez marquant : tu passes tous les matins par la même route pour aller au coworking. Tu achètes toujours ton poke bowl à cet endroit le midi. Lors des éventements de réseautage (meetup et autres) tu parles toujours aux personnes que tu connais et tu n’essaies pas d’en connaitre d’autres. Enfin le soir tu te prépares pour la énième fois la même chose à manger puis tu te cales devant Netflix avant de t’endormir. Et tu réitères ça le lendemain.
Ici on remarque qu’il n’y a aucune prise de risque, il y a aucune chance pour qu’un élément change dans notre vie car nous procédons toujours de la même manière.

En quoi sortir ou élargir sa zone de confort va t’être utile ?

  • Prendre confiance en toi;
  • Se débarrasser de ses peurs;
  • Avoir une vie plus excitante;
  • Découvrir un tas de nouvelles choses;
  • Améliorer ses relations sociales;
  • Booster ta créativité;
  • Devenir plus indépendant;
  • Etre plus dans le moment présent;

Élargir sa zone de confort 

Je parle plus d’élargir sa zone de confort que de « sortir » au sens brutal du terme de sa zone de confort.

Je pense qu’il est bien plus stratégique de faire des petits pas qui ne sont pas trop difficile et qui vont nous mettre dans une dynamique positive où l’on va apprécier le processus que de faire un grand pas d’un coup. Se rendre compte que c’était trop et d’être terrorisé à l’idée de retenter l’expérience.

Je me rends compte que tout ça c’est bien beau, mais qu’est ce qui va te motiver toi, cher humanoïde qui souhaite continuer d’évoluer, comment vas-tu prendre conscience que tu as besoin d’élargir ta zone de confort ?
Si c’est pour lire cet article et être motivé 5 minutes, alors mon objectif ne sera que partiellement atteint. Je m’explique.

Tu auras certes approfondi ta connaissance sur la notion de zone de confort. Cependant tu ne mettras pas en place d’actions concrètes pour progresser.

Pour savoir si tu sors assez de ta zone de confort voici une série de questions qui te sont destinées :

  • As-tu tenté dernièrement une nouvelle spécialité culinaire ?
  • Dernièrement as-tu tenté d’écouter un nouveau style de musique ?
  • Vas-tu parfois dans de nouveaux lieux pour travailler ?
  • As-tu changé ton rituel de soirée le Week-end (nouveaux bars, cercle d’amis) ?
  • Quand as-tu voyagé pour la dernière fois dans un nouveau pays ?
  • As-tu tenté une autre manière de trouver des clients ?
  • La dernière fois que tu as essayé une toute nouvelle activité c’était quand ?

Bien sûr, cette liste de question n’est pas exhaustive. Si tu te rends compte que tu réponds souvent par la négative ou que ça fait longtemps justement que tu n’as pas tenté quelque chose de nouveau, alors il est temps de s’y mettre.
Pour être au top, il faudrait sortir de zone de confort régulièrement tout au long de sa vie afin de progresser de jour en jour. C’est comme le développement personnel on ne peut pas dire : bon ça y est je sais tout, je suis parfait(e) !

On a toujours de nouvelles choses à apprendre, c’est le même principe ici.

Pour moi la confiance en soi et le fait de sortir de sa zone de confort sont étroitement liées. Car si l’on n’a pas confiance en soi on ne va pas sortir de sa zone de confort et prendre ainsi un risque. C’est pourquoi il faut commencer petit à petit.

Bonnes habitudes et zone de confort

Il se peut que vous ayez déjà pris de bonnes habitudes, exemple :

  • Faire du sport 3 fois par semaine en vue d’un objectif précis;
  • Arrêter de boire en soirée;
  • Lire plus,
  • Sortir le week-end et rencontrer de nouvelles personnes;
  • Etc.

Lorsque l’on prend une bonne habitude on a élargi sa zone de confort car on a commencé quelque chose de nouveau et on s’y tient. Or au bout d’un moment nous devenons complètement à l’aise avec ceci et nous sommes à nouveau dans notre zone de confort.

Je ne dis pas de changer constamment d’activité, simplement de ne pas être trop psychorigide. Si un soir un ami te propose de tester l’escalade par exemple et que tu as sport, vas-y. Essaies de décaler ta séance à un autre moment de la journée ou au lendemain si possible. Si ce n’est vraiment pas envisageable saute une séance.
Bien sûr il ne faut pas que ce soit tous les jours. 

Cette première partie est terminée !

Dans le prochain article tu auras un plan d’action simple à suivre pour sortir plus souvent (pas à pas) de ta zone de confort. Aussi, tu auras un Top X (numéro à définir) des actions que j’ai menées pour sortir de ma zone de confort.

Passe une belle journée,

Aurélien

Image par mohamed Hassan de Pixabay 

28 Sep, 2017
Écrit par Aurelien

Je suis Aurélien Vezzani

Je suis accompagnant certifié.
J’aide les freelances à trouver plus de clients chaque mois (et stabiliser leur activité) en osant vraiment prospecter.

Ces articles pourraient aussi t’intéresser