Manifester l’abondance avec la loi de l’attraction

Loi de l'attraction

Je te l’accorde le titre de l’article n’est pas commun, et pourtant c’est le titre du livre que je viens de lire, très riche en enseignement ! Je te propose au travers de cet article de te faire un résumé en fonction de ce qu’il m’a semblé important de retenir. Attention, certaines notions peuvent être un peu spirituelles, si tu n’es pas à l’aise avec ça je te suggère de lire un autre article et plus tard tu pourras revenir sur celui-ci. Je vais rédiger une partie par idée principale, il y en a quelques-unes alors n’attendons pas plus longtemps !

Bagage Ancestral

Depuis environ 5000 ans l’être humain a principalement développé l’hémisphère gauche de son cerveau, cet hémisphère se rapporte à la technologie, les déplacements, la rationalité, le contrôle, etc. Pour une grande partie de la population terrestre ce développement a « écrasé » une partie de l’hémisphère droit qui lui est lié à la sensibilité, l’intuition, le partage, l’amour.

Il est nécessaire d’avoir un cerveau avec deux hémisphères équilibrés afin d’être mieux connecté à la « source » qui est une chose impalpable, spirituelle, et qui est à l’origine de tout. Or, seulement 10% des personnes de ce monde vont être éveillées spirituellement à terme (nous nous approchons de ce nombre petit à petit). Ces personnes-là seront et sont bien plus heureuses que la majorité de la population car en travaillant sur elles-mêmes elles sont connectées à la source.

Depuis des années, des vies… nous avons installé en nous, renforcé, abandonné, puis réinstallé un certain comportement et un certain état d’esprit. Cela va prendre un peu de temps pour le modifier mais l’enjeu en vaut la chandelle, si tu veux vivre une meilleure vie. Une des premières choses à faire est de changer de langage, je ne te parle pas d’apprendre le mandarin ou le créole, mais de t’exprimer différemment. Trop souvent dans des échanges on entend : « oui, mais », « le problème c’est que » et en parlant de la sorte le problème que tu es en train d’évoquer s’intensifie et devient de plus en plus présent, il est donc plus opportun de parler de la solution et bien souvent toi comme moi on la connait.

L’abondance Financière

C’est un sujet assez présent dans le livre même si l’abondance au sens large est traitée. L’argent ne circule pas correctement principalement à cause des schémas transmis de génération en génération notamment lié à la peur du manque.
Certaines personnes haïssent l’argent, elles l’accusent d’être à l’origine de nombreux malheurs sur cette terre, d’être à l’origine de guerre, de prise de pouvoir, etc. D’autres personnes l’envie avec force mais dans la peur, dans ce cas-là l’argent ne va pas se manifester pour ces personnes afin de ne pas augmenter la crainte de celles-ci. Une autre partie de la population va véritablement souhaiter de l’argent mais vont entretenir des aigreurs et des critiques haineuses, ce qui va avoir pour action de tuer dans l’œuf la possibilité de cohabiter avec l’argent. Enfin, d’autres personnes vont l’accepter, vont souhaiter le partager, pour se faire plaisir à eux et aux autres, ces personnes-là vont donc faire circuler l’argent et en obtenir bien plus que les autres.

On peut aussi illustrer cela avec un exemple plus à destination des Femmes mais même si tu es un homme tu vas très bien comprendre. Fais-tu partie des personnes qui sont dans la peur de porter certains bijoux par peur de se les faire voler ? Ou au contraire es-tu contente de les porter, tu les trouves magnifiques alors tu t’en ornes fièrement ?

En guise de conclusion de cette idée d’abondance financière je voulais rajouter que nous avons tendance à attirer les personnes qui ont les mêmes croyances que nous à propos de l’argent ce qui a tendance justement à les renforcer. Ceci est bien dommage si nous en avons une vision négative.

Nous sommes déjà dans l’abondance

A partir du moment où nous possédons la vie, nous possédons tout, on ne peut manquer de rien. C’est notre conditionnement, nos croyances, que l’on brandit haut et fort qui nous mettent dans un état de manque (temps, argent, amour). Nous brisons nous même notre lien avec la source et donc avec l’abondance dont nous pourrions tous bénéficier. Parfois nous entretenons de la jalousie ou autres mauvaises pensées vis-à-vis des personnes qui vivent dans l’abondance, or l’abondance de l’autre est aussi notre propre abondance, plus tu accepteras cela plus l’abondance germera en toi.

Nul ne connait le manque s’il est connecté avec la source. Aussi il n’est pas toujours question de se demander que puis-je avoir ou obtenir mais que puis-je donner ?

Il est nécessaire d’être dans le pardon et pas dans le ressentiment, dans pardonner il y a le mot « don ».
Pour clôturer cette partie je dirais que « nous devenons ce que nous pensons », donc si tu penses positif tu attireras le positif. Nous avons deux consciences, une à dimension extraordinaire qui est reliée à la source et l’autre que l’on développe depuis la naissance. C’est bien cette dernière que l’on doit dompter afin de penser positif.

Les émotions et l’abondance

On a tendance à assimiler le stress à une réaction négative, or le stress s’il n’est pas lié à la peur ou la colère est positif. Le stress engendre une tension musculaire, ce qui créée une tension mentale et donc une émotion. Or la joie par exemple engendre une tension et donc un stress.
La clef est d’arriver à rester calme et centré / aligné. Nous devons nous perfectionner dans ce qui nous attire vraiment et pas ce dans quoi il serait bien vu de se perfectionner.

Notre âme souhaite le meilleur pour nous, le système de croyance notamment le « no pain, no gain » qui veut dire si l’on traduit littéralement « pas de douleur, pas de bénéfices » se répand de plus en plus, or nous n’avons pas besoin de nous flageller pour avancer bien au contraire.

L’amour devient vraiment amour lorsque l’on souhaite accompagner / élever l’autre dans sa voie et non le retenir. Il est donc nécessaire d’accompagner l’autre et non chercher à le retenir égoïstement.
En conclusion de cette partie quelque chose m’a marqué, je vais te le révéler. Rien ne surgit en nous sans qu’il y ai de résonance. Si l’on dit que quelqu’un nous étouffe cela veut dire qu’une part de nous-même nous étouffe. Si l’on se sent comparé cela veut dire qu’une part de nous se compare et souffre, etc.

Trois types de réaction face à la consommation

Nous consommons de plus en plus dans la vie de tous les jours, et cette consommation abusive est peut-être liée à un mal-être intérieur, voyons dès à présent les trois types de réaction face à la consommation :
– Le besoin de se récompenser car l’on est insatisfait, pas heureux ou stressé. Ici on est donc à la recherche d’une compensation ou d’un défoulement. La satisfaction ici sera de très courte durée et donc il faudra réitérer l’opération à la prochaine baisse de régime.
– Si une personne est dans la supra-abondance, cela peut être liée à la charge de travail conséquente, donc au manque de temps, manque de loisirs par exemple. On va ici en achetant des biens mettre en avant le paraître et non l’être qui lui aurait vraiment besoin de repos.
– Ceux qui désirent le suffisant. Cette dernière catégorie achète simplement par nécessité ou alors pour se faire plaisir et faire plaisir mais pas de manière compulsive pour combler un manque. C’est donc là que toi, moi on doit se situer à terme ;-).

Conclusion

La phrase qui m’a vraiment marqué dans ce livre est la suivante « peu importe où l’on se situe, l’abondance c’est avoir tout ce dont on a besoin pour accomplir sa mission de vie ».
Notre inconscient ne discerne pas ce qui est vrai ou ce que l’on imagine, il perçoit les mêmes émotions, les mêmes sensations et les mêmes ondes cérébrales. Plus tu imagines ce que tu souhaites au plus profond de toi, et au plus tu sors de cet état de « transe » ou de rêve », ton cerveau va se mettre en mode solution de lui-même afin d’acquérir ce a quoi tu n’arrêtes pas de penser fréquemment. Tu vas observer de plus en plus d’opportunités autour de toi, ensuite bien sûr tu vas devoir passer à l’action, pour atteindre tes rêves. Nous avons donc tout en nous pour réussir ! Et toi d’ailleurs, c’est quoi ton rêve ? Je te laisse répondre dans la zone de commentaire.

J’espère que ce résumé de livre t’a intéressé, si tu souhaites en apprendre d’avantage tu trouveras ici le lien pour acheter le livre :

Je te souhaite une belle journée,

Aurélien.

Partager cet article