Comment lire plus vite ?

comment lire plus vite

Nous lisons tous au quotidien. Cela peut-être au travail, à l’école, chez toi. Que ce soit pour le plaisir ou non, nous lisons. Tu n’es peut-être pas au courant mais au plus tu lis au plus tu vas lire rapidement. Ne me remercie pas pour cette super astuce ! En réalité il existe des techniques qui vont te permettre de lire plus rapidement. Lire plus rapidement en retenant mieux c’est possible ? Oui cela se nomme la lecture rapide. Je vais te résumer le livre « la lecture rapide en 60 minutes » de Rémy Roulier.

Avant de commencer

La lecture rapide te permet de gagner du temps en lisant mieux. Avant de commencer celle-ci il va être intéressant de faire un test MPM : Mots par Minute. Ce test va consister à observer en moyenne combien tu peux lire de mots en une minute. Ensuite d’analyser comment tu mémorises les informations que tu viens de lire.

Ceci va te permettre de savoir à quelle vitesse tu lis. Par la suite lorsque tu commenceras à appliquer les techniques de lecture rapide tu pourras te re-tester. Ainsi, tu mesureras ta progression.

Pourquoi la lecture rapide ?

Dans le monde actuel, l’information est reine. Nous sommes noyés sous les informations, donc nous devons faire le tri. Faire le tri de ce qui nous intéresse et de ce qui ne nous intéresse pas, mais aussi de ce qui est pertinent et ce qui ne l’est pas. Aussi, comme le dit John Grisham « l’information, c’est le pouvoir ». Celui qui dispose de la bonne information et qui passe à l’action a clairement une longueur d’avance.

La lecture rapide va être utile pour analyser un concept, pas pour comprendre les détails. Par exemple il ne va pas être intéressant d’utiliser la lecture rapide pour lire de la poésie.

Avec la lecture rapide, il va être facile de mémoriser les informations à court terme. Pour la mémorisation à long terme, il sera nécessaire de faire un effort de mémorisation à la fin de chaque chapitre et à la fin du livre.

Quelques bénéfices à la lecture rapide

D’après l’auteur, un étudiant pourrait réduire son temps d’étude de 33 à 50 % tout en comprenant mieux.

Un professionnel pourrait lire ses emails, courrier et magazines deux à quatre fois plus vite.

Pour  la lecture plaisir, le lecteur pourra lire cinq à dix fois plus vite. Si cela concerne des romans ou des nouvelles faciles.

La vue

Il va être important d’augmenter sa capacité visuelle, en se faisant examiner les yeux régulièrement.

L’auteur propose également des techniques pour soulager la tension des yeux et pour améliorer la focalisation de l’œil. Il ne m’est pas possible de présenter en détail ici ces techniques (technique du palming et du shifting).

Les 5 étapes de la lecture

  • La perception sensorielle : Les actions physiologiques par lequel l’œil perçoit l’image des lettres et des mots ;
  • La transmission : Transmission de ces images au cerveau par le biais du nerf optique ;
  • Identification : le cerveau identifie ces images en tant que lettres et ensemble de lettres ;
  • Compréhension : reconnaissance du mot dans sa signification par rapport aux connaissances acquises ;
  • Mémorisation : mémorisation court terme et long terme. Il faut passer par la première pour atteindre la seconde.

Pourquoi changer sa façon de lire ?

En lisant comme nous avons appris à l’école, nous fixons chaque mot dans chaque phrase. Notre œil fait donc une fixation sur chaque mot ce qui est conséquent. Aussi, beaucoup de personnes font de la vocalisation (lire à haute voix) ou de la sub-vocalisation (lire dans ses tête mais en bougeant ses lèvres). Ceci consiste à dire chaque mot à l’oral ou dans sa tête lors de la lecture. Cela met quatre fois plus de temps que de tout simplement lire.

Parfois aussi, il est possible que nous revenions en arrière alors que nous lisons un livre. Ceci est lié à un manque de confiance en soi. Bien souvent cela est inutile.

La lecture rapide

La lecture rapide consiste à lire plus de mots par point de fixation. Pour le début on peut prendre trois points de fixation par phrase. Par la suite, lorsque l’on devient plus à l’aise on peut passer à deux. En lisant de cette manière-là on fatigue moins ses yeux.

Lire trente pages par jour nous permettrait de lire plus de 50 livres par an. Imagine le nombre de connaissance que tu pourrais emmagasiner sur des années !

Aussi, pour lire plus rapidement il est important de choisir ses lectures et planifier ses moments de lecture. Enfin, il est primordial de lire dans un environnement où l’on n’est sûr de ne pas se faire déranger.

Pour mieux retenir ce que l’on vient de lire il est important de prendre 2 minutes en fin de chaque chapitre pour se remettre à l’esprit ce que l’on a pu apprendre. A la fin du livre il est nécessaire de faire la même chose, sans feuilleter le livre.

Conclusion

J’ai découvert la lecture rapide récemment, je suis convaincu que cela va être le point de départ pour toi et moi. Si tu souhaites lire plus vite je t’invite à acquérir le livre ci-dessous :

A bientôt,

Aurélien
Conçu par Freepik

Partager cet article