fbpx

Le bouche à oreille en Freelance

Pour une grande majorité des freelances et peut- être toi, le bouche à oreille est ce qui te ramène une part conséquente de tes clients. En soi c’est « cool » et c’est gage de qualité. Car si on te recommande c’est que tu travailles bien ! Ceci dit les personnes viennent à toi et tu ne peux pas savoir exactement quand. C’est frustrant si c’est presque ton seul moyen d’acquisition de client. Tu ne sais pas quand tu vas en avoir, quand on va « toquer à ta porte ». Explorons tout cela en détails.

Le bouche à oreille, une stratégie ?

Je vais te poser une question pour que tu puisses répondre à la précédente.

Qu’as tu mis en place concrètement, quelles actions as-tu faites pour que les personnes viennent à toi ?

La réponse est sûrement : j’ai fait mon travail et les client(e)s en ont parlé. Oui ! Donc tu n’as rien fait de particulier pour que les personnes viennent à toi. Ce n’est donc pas une stratégie.

Se baser là dessus pour assurer la pérennité de ton activité / entreprise c’est s’en remettre aux autres. Ce n’est pas prendre ses responsabilités. Désolé si c’est un peu « cash »

Pour que les personnes viennent à toi il existe la stratégie de contenu. Tu vas publier pendant un temps T du contenu adapté pour ta cible. Au bout de 6 mois, 1 an les clients viendront à toi. Ici c’est une stratégie.

Pour ma part j’ai des clients(e)s qui viennent par bouche à oreille/recommandations et c’est du bonus. Je ne compte pas là dessus, c’est du plus tout simplement.

Certaines personnes vivent grâce au bouche à oreille

Effectivement lors de ma prospection en particulier sur Linkedin, certaines personnes me disent qu’elles ont une certaine stabilité via le bouche à oreille.

Pour la faire simple : pas de recherche de clients. Ils viennent tous d’eux mêmes sans réelle stratégie. C’est cool tu peux te dire, en soit oui :-).

Ici on peut distinguer 2 cas :

  • La personne exerce depuis longtemps et elle s’est fait un nom dans son domaine où elle est devenue preuve d’autorité. Cela peut rester le cas !
  • La personne n’a pas un « nom » ou n’est pas « autorité dans son domaine » et cela peut fonctionner très bien un temps donné (quelques mois voir quelques années) et s’arrêter ensuite.

J’ai d’ailleurs pu échanger avec des personnes pour qui le bouche à oreille fonctionnait bien et puis ce fut la chute libre.

Pendant cet épisode « Covid-19 » mais pas que.

Et là je te pose une question. Si tu es dans ce cas là (Le bouche à oreille suffit amplement). Seras-tu retrouver des clients/missions efficacement de toi même si ce n’est plus le cas ?

Aussi, n’aimerais tu pas trouver toi même tes client(e)s ? Choisir encore davantage tes missions ?

Je te laisse y réfléchir :-).

Que faire pour ne plus se baser uniquement sur le bouche à oreilles?

Pour cela il sera nécessaire de mettre en place un moyen d’acquérir tes prochains clients.

Cela peut-être : la publicité, le contenu ou la prospection. Ou plusieurs en simultané.

C’est comme pour tout : cela s’apprend !

Aujourd’hui comme tu peux le voir, j’écris un article. Celui-ci peut permettre à un freelance de me découvrir, voir mon expertise et lui donner envie d’avancer ensemble.

Je ne me base pas que là dessus. Je prospecte bien entendu (et j’adore bien que j’étais un grand timide avant). J’incarne ce que je propose à mes clients.

Et toi que vas tu faire pour trouver tes prochaines missions ?

Conclusion

En espérant que cet article ai pu t’apporter plus de clarté sur ce qu’est le bouche à oreille et comment l’utiliser sans te fier à lui complètement.

Si tu souhaites échanger avec moi à ce propos tu peux me contacter sur Linkedin ici.

Je te souhaite une belle journée et à bientôt !

Aurélien

Image par Thomas Wolter de Pixabay

13 Août, 2020
Écrit par Aurelien

Je suis Aurélien Vezzani

Je suis accompagnant certifié.
J’aide les freelances à trouver plus de clients chaque mois (et stabiliser leur activité) en osant vraiment prospecter.

Ces articles pourraient aussi t’intéresser