fbpx

Comment prospecter sur les réseaux quand on est freelance ❓

C’est une question que tu t’es sûrement posée. Pour échanger avec pas mal de Freelance, je me rends compte que tout le monde a sa version quand il s’agit de « prospecter ». Pour certain(e)s c’est envoyer des emails, pour d’autres rechercher des offres. Ensuite certains prospectent lors d’événements (meetup & co), d’autres sur les plateformes.

Je pense que pour trouver SA manière de prospecter il est bien d’en tester plusieurs. Ainsi tu expérimentes et tu choisis (non par défaut) ce qui te va le mieux.

Au travers de cet article je vais te proposer une marche à suivre pour prospecter sur les réseaux sociaux au mieux si tu es freelance.

Avant de prospecter

Oui, avant de prospecter il y a une chose essentielle à savoir.

Tu vois de quoi je veux parler ?

Il s’agit de ta cible.

Quelle est-elle ? Tu t’adresses, aux entreprises, aux particuliers ? Quel âge ont-ils ? sur quels réseaux sont-ils ? etc.

Sans ces informations là tu ne peux pas prospecter.

Ou alors tu vas y passer un temps phénoménal et c’est dommage… car tu vas obtenir beaucoup de retours non positifs et cela risque de te décourager.

Après il reste possible de prospecter si tu ne connais pas encore précisément ta cible ou que tu veux la vérifier. Il y a différentes manières. Je garde cela pour mes client(e)s.

Une fois que tu sais cela c’est déjà un bon point.

Ensuite il va falloir passer à la demande de connexion / le premier message que tu vas envoyer à cette personne.

Envoyer un bon premier message pour prospecter

Dans la grande majorité des cas il n’est pas nécessaire de faire du « cold call » ou appel à froid en Français.

C’est le fait d’appeler directement une personne que tu ne connais pas encore et inversement.

Ce que je te propose une fois que tu as identifié ta cible c’est de lui envoyer un premier message sur un des réseaux ou elle est.

Mais entendons nous bien. Il y a premier message et premier message.

Comme le disais Les Inconnus : « Il y a les bons chasseurs et les mauvais chasseurs » idem ici.

Un mauvais message (et beaucoup en envoie encore) c’est un message tourné non vers l’interlocuteur mais vers soi.

Souvent c’est un message long (que je nomme pavé) et à la fin il y a toutes sortes de manière de joindre la personne. Son email, son téléphone, son portfolio, son instagram, limite son adresse postale.

La personne propose ses services alors quelle ne sait pas si la personne aurait un intérêt pour cela…

Je pense que tu vois ce que je veux dire. Pourquoi ? car tu as dû en recevoir au moins un comme cela.

Je voulais en partager un et puis je me suis rendu compte que je supprimais ces messages systématiquement.

Si tu es un minimum perspicace, tu te doutes bien que pour envoyer un bon message il faut faire l’inverse ;-).

Soit envoyer un message de taille convenable, tourné vers ton interlocuteur-interlocutrice.

Voici les quelques règles que devras suivre :

  • Saluer la personne;
  • Lui expliquer ta démarche et pourquoi tu « l’ajoutes »;
  • Lui poser une question pertinente;
  • Salutation de fin de message.

Maintenant que tu sais cela, on va voir quelque chose d’autant important et pourtant on pourrait croire que c’est « annexe ».

L’état d’esprit en prospection

Oui, qu’est ce que tu te dis au moment ou tu prospectes ? Comment tu te sens ? Quelle énergie as-tu ?

Réfléchis sérieusement à ces questions car elles sont importantes.

Si tu prospectes à la « dégouté » à la « va vite » tes résultats seront en lien avec cet état d’esprit.

C’est peut-être un peu farfelu pour certain(e)s je peux comprendre.

Pourtant c’est bien réel.

Je te conseille de prospecter à un moment ou tu te sens bien, ou tu as une belle énergie !

Si tu ne ressens pas cette bonne énergie assez souvent c’est qu’il y a quelque chose qu’il faudrait améliorer.

Toutefois je conseille de mettre en place une routine matinale qui te permette de trouver cet état jour après jour :-).

Pour cela je t’invite à consulter le livre « Miracle Morning » de Hal Elrod.

Prospection : La suite

Une fois que tu as fait ton premier message il y a plusieurs scénarios :

  • 1) Soit la personne te répond et de la naît une discussion / échange.
  • 2) Soit la personne ne te répond pas.

Dans le premier scénario c’est parfait il ne te reste plus qu’à continuer l’échange, faire connaissance et poser des questions pertinentes pour comprendre où en est la personne. Puis proposer de se téléphoner ou de faire une visio.

Dans le second scénario, tu t’en doutes tu vas devoir renvoyer un message.

Oui c’est un point très important. Trop de personnes s’arrêtent là et ne relance pas !

Alors là aussi il y a relancer et relancer.

Toutefois il faut à minima envoyer un second message, voir un troisième message. Puis s’arrêter ensuite bien sûr.

Peut-être que la personne est intéressée mais elle a simplement oubliée de te répondre.

J’ai de bonnes réponses parfois après un troisième message bien construit, alors pourquoi pas vous ?

Un bon message de relance prendra une autre forme. Il ne faut pas redire simplement ce que tu as dis dans ton premier message. Il est mieux de proposer un autre angle. idem pour le troisième;

Dans tous les cas conserve ton état d’esprit positif et ta bonne énergie !

Il n’est pas possible d’avoir un échange avec toutes les personnes que tu vas contacter. Il est nécessaire de l’accepter et d’être ok avec cela.

Le but de la prospection

Le but de ces messages quel est-il selon toi ?

Tu dois bien avoir une petite idée.

Oui il s’agit de créer une connexion (authentique). Puis de voir si tu peux ou pas apporter de la valeur à la personne et si celle-ci est à minima réceptive. Si c’est le cas alors :

Cela doit déboucher sur un premier appel afin d’approfondir.

Le but de la prospection par message est de générer des appels avec les personnes qui sont ouvertes et ou la discussion est assez fluide.

Pour cet appel là il y a aussi des choses à savoir pour qu’il se passe au mieux et ce n’est pas l’objet de ce présent article.

Qui sait peut-être un prochain ? 😉

Conclusion

La prospection sur les réseaux sociaux quand tu es freelance cela fonctionne bien, clairement. Si tu procèdes de la bonne manière en suivant les conseils que je t’ai donnés et que tu en fait un peu chaque jour tu vas augmenter ton nombre de clients.

Cela va devenir une routine et tu pourras chaque jour échanger avec des personnes qui vont apprécier cette démarche.

Je te laisse poursuivre de ton côté et si tu as une questions, contacte moi.

Une belle journée,

Aurélien

13 Sep, 2020
Écrit par Aurelien

Je suis Aurélien Vezzani

Je suis accompagnant certifié.
J’aide les freelances à trouver plus de clients chaque mois (et stabiliser leur activité) en osant vraiment prospecter.

Ces articles pourraient aussi t’intéresser