Comment être à l’aise socialement [Les freins]

Comment etre à l'aise socialement

« Comment être à l’aise socialement ? » En voilà un sujet qui intéresse bon nombre de personnes. Certaines ne sont pas du tout à l’aise pour sociabiliser et parler aux gens (qu’importe le contexte), d’autres aimeraient se sentir plus à l’aise. Dans ce premier article sur ce sujet nous allons voir ensemble les 5 freins que j’ai identifiés qui peuvent faire que vous n’êtes pas autant à l’aise que ce que vous souhaitez en société. On commence dès à présent par le premier frein !

Mettre quelqu’un sur un piédestal

Il est possible que vous n’osiez pas parler à quelqu’un ou que vous soyez mal à l’aise avec cette personne car vous la mettez sur un piédestal. Ici on parle de tous les plans : physique, richesse, statut social etc. L’idée sera de vous positionner au même niveau que la personne. Oui nous sommes tous humain et quelque soit notre beauté, statut ou autre nous avons la même valeur. Si vous avez du mal à vous positionner d’égal à égal avec cette personne je vous conseille d’imaginer celle-ci sur ses toilettes. L’astuce est assez simpliste bien que fort efficace ! Vous verrez que vous aurez beaucoup moins de mal à aller lui adresser la parole ensuite.

Manque d’estime de soi

Pour que les autres vous aiment et vous apprécient il est nécessaire que vous vous aimiez vous-même. Si vous ne vous appréciez pas vous-même comment les autres pourraient faire pour vous aimer ? Ici il sera nécessaire de s’aimer sans devenir narcissique. Je vous conseille donc de vous réconcilier avec votre image. Quelque chose de très simple à faire est de se regarder dans le miroir le matin pendant une dizaine de secondes et de se dire « Je t’aime ». Si vous êtes complètement à l’aise en faisant cela votre estime de vous-même est correcte. Si ce n’est pas le cas, que vous vous trouvez ridicule ou pas à l’aise en disant cela c’est qu’il est nécessaire d’augmenter votre estime de vous-même.

Vos croyances

Pensez-vous que les gens sont cools et sympathiques ou au contraire pensez-vous que les personnes ne sont pas cools et pas sympathiques ? Si vous pensez que les gens sont pas forcément cools et sympathiques alors vous serez méfiant et sur la défensive. Vous attirerez peu de personnes et surtout des personnes qui pensent comme vous ce qui confortera votre croyance. Autour de vous vous ne constaterez que des agressions des personnes qui se parlent mal, bref que des interactions négatives.

Si à l’inverse vous pensez que les gens sont cools et sympas vous serez plus ouvert, plus souriant. Vous attirerez des personnes comme vous ce qui va également vous conforter dans votre croyance que les gens même inconnus sont forts sympathiques.

Les attentes

Si vous souhaitez parler à quelqu’un et que vous avez une attente ce sera plus complexe. Imaginons le cas d’un homme attiré par une femme qu’il trouve charmante. S’il va la voir en ayant pour objectif de prendre son numéro, il sera probablement stressé. Les émotions étant communicatives la personne risque de ressentir son stress. Du fait que l’homme souhaite à tout prix son numéro il sera moins détendu et il sera peut-être trop insistant rapidement, la femme risque de le sentir et de vouloir prendre la fuite. Si l’homme va aborder la femme car effectivement elle est charmante, mais qu’il attend de voir si elle est sympa aussi avant de prendre son numéro il sera bien plus détendu car il n’est pas sûr de prendre son numéro ou même d’aller plus loin, il n’a pas d’attente. La femme va ressentir cela ce qui va avoir tendance à l’attirer. Et c’est un cercle vertueux qui vient de se créer.

La peur du rejet

Nous les êtres humains avons plus peur du rejet que de la mort. Tout le monde sur cette terre à un minimum peur du rejet. La peur du rejet sera surtout présente lorsque l’on va parler à un ou une inconnu(e). Lorsque  l’on va parler à un ami d’ami, une personne dans notre société, ou à quelqu’un que l’on nous a introduit, etc. cette peur est presque inexistante.

Cette peur sera donc plus présente lorsque l’on va parler à un ou une inconnu (e). Cette peur pour certains, appréhension pour d’autres sera toujours présente. Celle-ci sera bien sûr bien plus légère et non bloquante mais sera présente. Vous l’aurez apprivoisée et c’est l’objectif.

Si toutefois vous vous faites rejeter, sachez- vous remettre en question mais ne vous dépréciez pas pour autant. Ce n’est jamais à 100% de notre faute. La personne était aussi peut-être dans un mauvais état d’esprit, ce n’était pas le bon moment, etc. Bref vous ne le saurez pas forcément. En tout cas si votre interaction s’arrête rapidement cette personne n’a pas eu le temps de cous connaître. Elle va donc rejeter l’approche et non pas qui vous êtes. Soyez tranquille. De plus il n’est pas possible de plaire à tout le monde.

Conclusion

Voici les 5 freins que j’ai identifiés qui peuvent vous bloquer dans le fait d’être à l’aise socialement. Prenez conscience de votre frein majeur. Dans d’autres articles et sur ma chaîne YouTube je vais vous proposer des astuces et techniques afin d’être plus à l’aise socialement.

Pensez à partager cet article à au moins une personne de votre entourage.

Vous pouvez également lire mon article sur un sujet annexe : Comment faire de bonnes rencontres

Contactez-moi si besoin.

Très bonne journée et à bientôt pour un nouveau contenu !

Aurelien

crédit image : Designed by Bedneyimages

Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*