Comment accepter ses erreurs

Comment accepter ses erreurs

Des erreurs ? C’est quoi cela ? Cesse de faire semblant, tu sais très bien de quoi je veux parler 😉. On a tous commis des erreurs dans notre vie et nous en ferons encore, personne n’est parfait. La plupart des personnes veulent oublier leurs erreurs, personnellement je ne suis pas d’accord pour cela. Les erreurs sont difficiles à accepter, à assumer parfois et à réparer aussi. Cependant les erreurs que tu as commises t’ont forcément appris quelque chose, ou t’ont apporté un message. Grâce à celles-ci tu vas te remettre en question et avancer.

Accepter et assumer ses erreurs

Comme introduit, nous commettons tous des erreurs, alors pourquoi ne pas accepter d’en faire ? Pour l’égo certainement. Seulement notre égo est un de nos pires ennemis. Alors combat le au quotidien pour qu’il soit de plus en plus faible.

Peu importe ce que tu as fait il te sera plus bénéfique d’accepter ton erreur que de la nier. Comme dit le diction que tu dois certainement connaître « faute avouée est à demi pardonnée ».

Comme introduit dans CET article, nous devons prendre nos responsabilités, assumer qui l’ont est. Ne te cache pas et dis « j’assume avoir fait cela, c’est de ma responsabilité ».

Accepter ses erreurs va te permettre de ne plus les reproduire, alors que si tu essayes de les oublier tu n’en retireras rien. Les personnes qui ne les acceptent pas sont plus sujettes au stress et sont généralement insatisfaites.

Une erreur ou un échec est temporel, il est bref bien souvent. Ne te calomnie / dénigre pas pendant des plombes.

Aussi, ne t’isole surtout pas, parles en autour de toi, à ta famille et à tes ami(e)s proches. Bien souvent ils t’apporteront le soutien dont tu as besoin pour te relancer.

Attention, accepter et assumer ses erreurs ne veut pas dire que l’on va les répéter dans le futur. Bien au contraire. Comme le dit un autre dicton (je suis particulièrement en forme aujourd’hui) chat échaudé craint l’eau froide. Tu seras donc moins susceptible de commettre cette erreur une seconde fois.

L’erreur est-elle toujours négative ?

Oui à prime abord. L’erreur est à la fois positive et négative.

Imaginons le cas où une personne parle mal à son ami, ici la personne commet une erreur en parlant mal. Après coup la personne ayant mal parlé va analyser la situation et se rendre compte que si elle s’est énervée c’est qu’elle avait mal communiqué avec son ami depuis quelque temps, qu’elle avait laissé passer des choses sans les mentionner. Au bout d’un moment la marmite étant pleine, l’ami s’est pris une déferlante sans comprendre ce qu’il lui arrivait. Cela s’appelle un conflit larvé. Une fois cette chose là analysée le protagoniste pourra allez voir son ami en lui expliquant pourquoi il avait dit cela, et s’excuser. Suite à cela il comprendra qu’il faut communiquer efficacement afin de ne plus reproduire ce type de comportement.

« Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas ». En prenant des risques tu vas donc faire plus d’erreurs que la moyenne mais tu vas apprendre beaucoup plus.

L’erreur va devenir positive à partir du moment où tu vas en tirer une leçon, un enseignement. Il va te falloir te remettre en question parfois, ce n’est pas évident mais on apprend tellement ainsi.

Distinction entre l’erreur et l’échec

L’échec et l’erreur ne sont pas identiques. L’erreur arrive tout le temps de manière totalement imprévue. Nous pouvons donc commettre des erreurs d’inattention, de manque de compétences, etc.

Les erreurs font partie de notre vie, c’est « grâce » à elles que nous apprenons et nous adaptons dans la vie de tous les jours. Elles peuvent être à l’origine également de notre succès, de nombreuses personnes ont appris de leurs erreurs et ont réussie. Exemple Thomas Edison qui a inventé l’ampoule à incandescence. Celui-ci a fait 10 000 erreurs et finalement à réussi à la 10 001 tentatives.

L’échec lui peut être constitué d’un nombre indéfini d’erreurs. Il va nous faire douter quant à notre propre valeur et briser notre motivation. Quand nous commettons une erreur nous savons que nous pouvons procéder autrement, qu’il existe une autre solution. Avec l’échec c’est différent car nous sommes complètement perdus, anéantis, dépassés.

Dans la société actuelle, nous sommes adeptes de la performance. L’échec est mal vu, la réussite n’est pas une option. Finalement nous avons peur d’entreprendre et de prendre des risques, de ce fait on devient paralysé par la peur de mal faire. Comme introduit précédemment, l’erreur est humaine, c’est en se trompant que l’on va rencontrer la réussite.

Conclusion

Tu l’auras compris, tu as tout intérêt à accepter tes erreurs et à mettre ton égo de côté. Pour cela assume pleinement tes actes, cela va te donner de l’énergie, et parce que tu assumes tu vas pouvoir rectifier ton erreur. En somme que du positif.

Si tu as des questions la zone de commentaire est là pour cela.

A bientôt,

Aurélien.
Crédit image : réalisée par Freepik

Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*